Learn more about COVID-19 in Saskatchewan.  New information for businesses and workers available.

Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan`s web site have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow text box that resembles the link below and can be found in the right hand rail of the page. The home page for French-language content on this site can be found here:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

The results of software-based translation do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos, and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

COVID-19

Top

1. Outil d’autoévaluation

Utilisez l'Outil d’autoévaluation (en anglais) du gouvernement de la Saskatchewan pour déterminer si vous devriez faire l’objet d’un test pour la maladie à coronavirus COVID-19.

Pour les renseignements en anglais, consulter Self Assessment Tool.

Outil d'autoévaluation des symptômes COVID-19 de l'Agence de la santé publique du Canada (en français).

Top

2. Ordonnances de santé publique

Un certain nombre d’ordonnances de santé publique ont été imposées pour protéger les résidants de la Saskatchewan de la COVID-19. Ces ordonnances sont exécutoires aux termes de la loi.

À compter du 26 mars 2020, les rassemblements publics et privés de plus de 10 personnes dans une même pièce sont interdits. Les services commerciaux non autorisés ne pourront plus offrir de services au public. Le gouvernement publie une liste complète des services publics et des services commerciaux essentiels qui seront autorisés à continuer à fonctionner pendant sa réponse au COVID-19 et pour maintenir des services essentiels au public et à l'industrie afin d’éviter la perturbation de la chaîne d'approvisionnement. Les travailleurs doivent suivre des mesures de protection individuelle pour empêcher la transmission du COVID-19. Vous trouverez plus de détails dans le communiqué (en anglais).

À compter du 20 mars 2020, toutes les personnes qui ont voyagé à l’échelle internationale devront s'isoler obligatoirement pendant 14 jours à compter de la date de leur retour au Canada. Toutes les personnes qui ont été identifiées par un médecin hygiéniste comme étant en contact étroit avec une ou plusieurs personnes atteintes de la COVID-19 devront s'isoler obligatoirement pendant 14 jours à compter de la date de leur dernière exposition.

Consulter Public Health Orders pour les plus amples renseignements (en anglais).

Top

3. Cas de COVID-19 en Saskatchewan et risque couru en Saskatchewan

Sommaire

Au 2 avril, treize (13) nouveaux cas ont été confirmés, pour un total de 206 cas de COVID‐19 rapportés en Saskatchewan.

  • 206 cas ont été confirmés et aucun (0) cas n’est présumé (en attente de confirmation).
  • Six (6) cas appartiennent à la catégorie des 0‐19 ans. Tous les autres sont des adultes dont 55 % sont des hommes et 45 % des femmes.
  • Dix (10) cas sont des transmissions locales de la maladie. Le reste résulte de voyages ou de participation à des événements.
  • Au total, quatre (4) personnes ont été hospitalisées dont deux (2) sont aux soins intensifs.
  • Trois (3) résidants de la Saskatchewan atteints de COVID-19 sont décédés, portant le taux de mortalité à 1,5 %.
  • Un total de trente (36) patients ont guéri du virus, soit 17,5 % des cas rapportés.
  • Actuellement, 11 395 tests de la maladie ont été effectués par le RRPL.

Sommaire des personnes atteintes de la maladie COVID-19 (au 2 avril 2020)

Pour un appareil mobile, faire basculer l’écran pour voir le tableau en entier

Région Total des cas Cas confirmés Hospitalisation Hospitalisation aux soins intensifs Rétablis* Décès**
 Grand Nord 3 3 0 0 2 S.O.
Nord 38 38 0 0 13 S.O.
Centre (sauf Saskatoon) 9 9 0 0 1 S.O.
Saskatoon 103 103 2 1 8 S.O.
Sud (sauf Regina) 9 9 0 0 1 S.O.
Regina 44 44 0 1 11 S.O.
Total en Saskatchewan 206 206 2 2 36 3
*Il pourrait y avoir plus de cas de guérison non encore rapportés aux services de la santé publique.
**Le nombre de décès n’est donné que pour l’ensemble de la province.
Source : Avis du PHB et tableau journalier de comptabilité des tests du RRPL.
REMARQUE : La délimitation des régions ayant changé, la comptabilité des cas a donc également changé depuis le sommaire du 25 mars. Grand Nord – AHA, fKYHR, fMCHR; Nord - fPNHR, fKTHR, fPAPHR; Centre - fHHR, fSHR; Saskatoon - fSkHR; Sud - fCHR, fFHHR, fSCHR; Regina - fRQHR

Total des tests effectués :  11 395 (une personne peut faire l’objet de plusieurs tests)

Sommaire des personnes atteintes de COVID-19 en Saskatchewan par tranche d’âge (au 2 avril 2020)

Total des cas 19 ans et moins 20 à 44 ans 45 à 64 65 ans et plus
206 6 93 74 33

La maladie à coronavirus COVID-19 représente une menace sanitaire grave dont la situation évolue tous les jours. L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) surveille étroitement la situation et apporte des mises à jour sur les risques que courent les Canadiens.

Pour de plus amples renseignements en anglais, consulter Cases and Risk of COVID-19 in Saskatchewan.

Top

4. Dernières mises à jour

Obtenez les dernières mises à jour (en anglais) sur la COVID-19 dans la province, ainsi que tous les communiqués et vidéos publiés par le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, le docteur Saqib Shahab.

Top

5. Santé mentale et COVID-19

Pour les renseignements en anglais, consulter Mental Health and COVID-19.

Top

6. Renseignements pour les voyageurs

Obtenez les dernières informations et recommandations pour les voyageurs de retour au Canada. Pour les renseignements en anglais, consulter Travel Information.

Vols affectés (en anglais)

Le 20 mars 2020, le médecin hygiéniste en chef a imposé une mesure concernant la santé publique déclarant que tous les voyageurs internationaux de retour au Canada, y compris en provenance des États-Unis, font l’objet d’une ordonnance d’auto-isolement obligatoire. Toute violation de cette ordonnance est passible d’une amende de 2 000 $.

Le gouvernement fédéral et le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan recommandent aux voyageurs canadiens de revenir au Canada et d’éviter, jusqu’à nouvel ordre, tout voyage non essentiel. Toutes les personnes qui ont voyagé à l’échelle internationale devront s'isoler obligatoirement pendant 14 jours à compter de la date de leur retour au Canada.

Le 18 mars 2020, le gouvernement de la Saskatchewan a déclaré l’état d’urgence, dans la province, incluant la mesure suivante :

Il est recommandé à nos résidants de limiter tout déplacement non essentiel hors province, à l’exception des personnes vivant dans les localités frontalières et qui doivent se déplacer en raison de leur travail.

Consultez le communiqué de presse pour de plus amples renseignements (en anglais).

Top

7. Informations sur la maladie à coronavirus COVID-19

Apprenez-en davantage sur cette maladie, ses symptômes, son traitement et la façon de se protéger. Pour les renseignements en anglais, consulter About COVID-19.

Symptômes

Les signes courants comprennent des symptômes tels que : fièvre, toux, essoufflements et difficulté à respirer. Dans les cas les plus graves, l’infection peut causer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort. Les personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques pourraient être plus à risque de contracter une forme plus grave de la maladie.

Qu’est-ce que le nouveau coronavirus (COVID-19)? 

Les coronavirus forment une vaste famille de virus. Ils peuvent causer des maladies allant du simple rhume à des maladies plus graves comme le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV). Certains causent des maladies chez les humains, tandis que d’autres se transmettent entre animaux. Certains coronavirus se communiquent facilement d’une personne à l’autre, mais pas tous.

La maladie COVID-19 est un virus n’ayant jamais été identifié auparavant. Actuellement, il provoque des symptômes légers à modérément graves, ainsi que certains pouvant aller jusqu’au décès. Le virus se propage d’une personne à l’autre lors de contacts rapprochés. Comme pour tout nouveau virus, nous communiquerons des détails supplémentaires dès qu’obtenus. 

La propagation de la maladie COVID-19

L’infection peut se transmettre par l’exposition d’une personne atteinte de la maladie qui tousse ou éternue (transmission par gouttelettes). Elle peut également se propager quand une personne touche des surfaces infectées par le virus, puis se touche la bouche, le nez ou les yeux avant de s’être lavé les mains. Bien que l’on ne sache pas encore exactement combien de temps ce virus peut vivre sur une surface, les données préliminaires indiquent qu’il peut y survivre de quelques heures à plusieurs jours. C’est pourquoi l’isolement à la maison ou à l’hôpital est important pour prévenir sa transmission.

Il est recommandé de pratiquer la distanciation sociale. La distance minimale suggérée est de deux mètres et un minimum de un metre.

Traitement

Comme dans la plupart des cas de maladies respiratoires, la majorité des personnes atteintes d’une maladie causée par un coronavirus guériront d’elles-mêmes. Il n’existe pas de traitement précis pour la maladie COVID-19. Toutefois, des symptômes graves ou qui s’aggravent peuvent nécessiter un traitement de soutien à l’hôpital.

Si les symptômes vous semblent pires que ceux d’un rhume ordinaire, consultez un fournisseur de soins de santé ou appelez la ligne Info-Santé au 811. Si ce service vous conseille d’obtenir des soins de courte durée, il vous fournira les directives pour appeler à l’avance et faire part de vos symptômes.

Actuellement, il n’existe aucun vaccin approuvé pour se protéger des coronavirus, y compris celui de la maladie COVID-19.

Comment se protéger

Actuellement, il n’existe aucun vaccin approuvé pouvant protéger les humains des coronavirus.

Puisqu’il s’agit d’une maladie respiratoire, la meilleure façon de vous protéger du coronavirus est d’adopter des mesures préventives dans votre quotidien, notamment :

  • adopter les pratiques recommandées en cas de toux et d’éternuement (dans le creux du coude);
  • se laver souvent les mains à l'eau et au savon. Si cela n’est pas possible, utiliser un produit désinfectant pour les mains à base d’alcool;
  • éviter de vous toucher les yeux, le nez et la bouche sans s'être lavé les mains;
  • nettoyer et désinfecter régulièrement toutes les surfaces. 
  • adopter des pratiques de salubrité alimentaire;
  • éviter les contacts proches avec les personnes malades;
  • éviter tout voyage non essentiel dans les régions touchées;
  • éviter les grandes foules et se tenir à distance (éviter les poignées de main, les accolades et les baisers).

Rien n’indique que les masques chirurgicaux protègent les personnes qui ne sont pas malades. L’Organisation mondiale de la Santé ne recommande d’ailleurs pas le port d’un masque pour les personnes qui n’ont pas voyagé et qui ne présentent pas de symptômes respiratoires. Toutefois, si vous manifestez des symptômes comme la toux ou toute difficulté à respirer, et que vous avez voyagé dans une région atteinte de la maladie, vous devriez porter un masque chirurgical ou un masque de procédure quand vous vous présentez dans un établissement de santé pour y recevoir des soins. Si vous devez vous rendre dans un établissement de soins de santé pour le traitement d’une maladie respiratoire et que vous n’avez pas de masque, veuillez en demander un à la réception.

Pour réduire au minimum la propagation de tout virus respiratoire, y compris la maladie à coronavirus (COVID-19), consulter le feuillet de renseignements Conseils de prévention des infections.

Pour en savoir davantage sur le coronavirus, veuillez cliquer sur les liens menant au site de l’Agence de la santé publique du Canada ou télécharger les fiches de renseignements ci-dessous.

En tant que soignant à la maison
Si le personnel de la Ligne Info-Santé, votre fournisseur de soins de santé ou les responsables de la santé publique vous ont conseillé de vous isoler, vous pourriez recevoir des soins à la maison.

Si vous prodiguez, à domicile, des soins à une personne susceptible d’être atteinte du virus ou chez laquelle l’infection a été confirmée, il est recommandé, autant que possible, de vous tenir à distance de cette personne. Vous devriez vous laver les mains fréquemment, de préférence à l’eau et au savon ou avec un désinfectant pour les mains, à base d’alcool. Portez un masque chirurgical quand vous vous trouvez dans la même pièce que la personne malade, et jetez le masque immédiatement après l’avoir utilisé. Il faut aussi se laver les mains après avoir retiré le masque et il est recommandé de se protéger les yeux.

Top

8. Auto-isolement

Sachez quand et comment vous isoler. Pour les renseignements en anglais, consulter Self-Isolation.

Tous les voyageurs de retour au Canada font l’objet d’une ordonnance d’auto-isolement obligatoire de 14 jours.

Consulter le site de l'Agence de la santé publique du Canada Apprenez la différence : Auto-surveillance, auto-isolement et isolement pour la COVID-19.

Top

9. Autosurveillance

Renseignez-vous sur l’autosurveillance. Pour les renseignements en anglais, consulter Self-Monitoring.

Consulter le site de l'Agence de la santé publique du Canada Apprenez la différence : Auto-surveillance, auto-isolement et isolement pour la COVID-19.

Top

10. Éloignement social (distanciation sociale)

En apprendre davantage sur l’éloignement social (distanciation sociale). Pour les renseignements en anglais, consulter Social Distancing.

Télécharger l’affiche de la distanciation sociale.

Qu’est-ce que la distanciation sociale? affiche

Télécharger l'infographie Distanciation sociale de l'Agence de la santé publique du Canada.

Top

11. Renseignements sur les tests

Sachez où et comment effectuer un test, et avec qui communiquer pour plus d’information. Pour les renseignements en anglais, consulter Testing Information.

Outil d’autoévaluation du gouvernement de la Saskatchewan permettant de déterminer si vous devez faire l’objet d’un test pour la maladie COVID-19 (en anglais)

Outil d'autoévaluation des symptômes COVID-19 de l'Agence de la santé publique du Canada (en français).

Top

12. Mesures de santé publique

Les mesures comprennent des renseignements sur la fermeture d’écoles et de garderies, des directives servant de guide pour les rassemblements de masse, les établissements de soins de santé et les lieux de travail ainsi que les recommandations pour les déplacements et les voyages et les ordonnances de santé publique. Pour les renseignements en anglais, consulter Public Health Measures.

 

Top

13. Renseignements pour les entreprises et les travailleurs

Trouvez les mesures de soutien pour les entreprises et les travailleurs. Pour en savoir plus sur les soutiens disponibles pour les entreprises et les travailleurs, ou pour plus de clarté concernant les services commerciaux autorisés, envoyez un courriel à supportforbusiness@gov.sk.ca.

 Pour les renseignements en anglais, consulter Information for Businesses and Workers.

Consulter le Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19 (en français).

Top

14. Information pour les fournisseurs de soins

Obtenez de l’information pour les fournisseurs de soins de santé. Pour les renseignements en anglais, consulter Information for Health Care Providers.

Top

15. Comment faire face à l’auto-isolement

Ce document a été conçu et diffusé par l’Autorité de la santé de la Saskatchewan.

 

Vous voilà à la maison pour quelques semaines, seul ou avec votre entourage. Alors, que faire?

Tout d’abord, sachez qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réaction. Il est normal de se sentir anxieux, triste, craintif, irrité ou content de la situation, et de passer d’une émotion à l’autre à divers moments de la journée. Parlez-en à des personnes en qui vous avez confiance.

Ne vous laissez pas envahir d’idées noires. Il est facile de considérer ses impressions et inquiétudes comme des vérités, alors que bien souvent elles n’en sont pas. Si vos pensées vous causent de l’angoisse, voyez plutôt les choses sous cet angle : Qu’est-ce qui permet de dire que tout cela est absolument vrai? Est-ce que je tiendrais un tel raisonnement à un ami? Qu’est-ce que cela apporte de bon?

En fait, la majeure partie de ce que vous faites dépend de vous.

  • Établissez et maintenez un horaire.
  • Levez-vous le matin, prenez une douche, habillez-vous, mangez quelque chose, puis faites votre lit. Le quotidien consiste en ce que l’on veut bien en faire.
  • Prenez l’air et le soleil. Pour chacun, cela peut se faire de façons différentes : grignoter quelques tartines sur son perron, jouer à la balle au jardin avec son chien, s’asseoir à son balcon ou boire une tasse de thé à sa fenêtre entr’ouverte. Si vous le pouvez, faites un peu d’exercice.
  • Évitez les nouvelles négatives, inquiétantes ou alarmistes ainsi que les médias sociaux. Il est bon, de temps en temps, de savoir ce qui se passe autour de nous, mais sans y consacrer toute la journée.
  • Mangez sainement en évitant alcool et drogues pour faire face à la situation.
  • Demandez ou apportez de l’aide aux autres par textes, appels téléphoniques, courriels, Facebook, Instagram ou Snapchat. On peut rejoindre, en ligne, des groupes de soutien, des organismes religieux et des groupes d’intérêts (excellente occasion d’apprendre à jouer de la guitare qui traîne au sous-sol).
  • Occupez-vous! Que vous soyez seul ou preniez soin de quelqu’un ou de vos enfants; donnez-vous chaque jour pour but d’accomplir deux tâches (p. ex. : laver les vitres, mettre de l’ordre dans vos photos numériques ou nettoyer derrière la cuisinière), ainsi que deux activités plus agréables (yoga en ligne, vidéos de chats drôles, jeux de société, lecture, musique ou bain relaxant).
  • Si vous travaillez de chez vous, faites-le à des heures régulières et en veillant à l’ergonomie de votre environnement.
  • Couchez-vous aussi à des heures régulières et évitez la tentation de regarder « la prochaine émission » ou de rester « quelques minutes de plus » en ligne. 
  • Cependant, si tout vous devient insupportable, appelez votre médecin de famille, composez le 811 ou composez votre numéro local d’intervention d’urgence que vous trouverez sur le site sk.211.ca.

En bref, prenez soin de vous et de ceux qui vous entourent. Évitez, autant que possible, les nouvelles et les médias sociaux. Ne laissez pas les gens dramatiser les choses autour de vous et suivez, bien sûr, les directives et meilleures pratiques en matière d’hygiène.

Liens utiles :

Psychology Today: Creating Healthy Habits in Quarantine: Part 1
WHO: Helping children cope with stress during the 2019-nCoV outbreak
OMS : Aider les enfants à faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus (COVID-19)
OMS : Faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19
ADAA: COVID-19 Lockdown Guide: How to Manage Anxiety and Isolation During Quarantine

Top

17. Personnes-ressources

Sachez avec qui communiquer pour obtenir plus d’information. 

Appelez Info-Santé au 811 si vous avez récemment voyagé et que vous présentez des symptômes respiratoires ou de type grippal.

Les demandes de renseignements du public peuvent être acheminées à COVID19@health.gov.sk.ca

Pour en savoir plus sur les soutiens disponibles pour les entreprises et les travailleurs, ou pour plus de clarté concernant les services commerciaux autorisés, envoyez un courriel à supportforbusiness@gov.sk.ca ou consulter Information for Businesses and Workers (en anglais).

 

Pour les renseignements en anglais, consulter Contact.

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve