Learn more about COVID-19 in Saskatchewan:

Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan's website have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow box in the right or left rail that resembles the link below. The home page for French-language content on this site can be found at:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

Software-based translations do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language. The Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

Renseignements pour les voyageurs

Les voyageurs devraient garder à l’esprit les précautions habituelles en vue de minimiser la propagation de la COVID-19.

Conseils aux voyageurs (en anglais)

Top

1. Voyager en Saskatchewan

Si vous planifiez un voyage non essentiel ou à des fins récréatives dans la province, n’oubliez pas que certaines directives et restrictions potentielles (en anglais) pourraient avoir une incidence sur vos projets.

Passez en revue les lignes directrices relatives aux activités hivernales (en anglais) dans le Plan de réouverture de la Saskatchewan.

Les occupants d’un véhicule doivent être des membres d’un même ménage. S’il faut avoir recours au covoiturage, il faut porter un masque et maintenir une distance physique dans la mesure du possible en demandant à certaines personnes de s’asseoir sur le siège arrière. Si vous êtes malade ou présentez des symptômes de la COVID-19, ne voyagez pas et ne partage pas un véhicule.

Top

2. Voyager à l’extérieur de la Saskatchewan

Bien que les voyages interprovinciaux soient autorisés, les recommandations en matière de santé publique demandent de limiter ce type de déplacement, si possible.

Voyages interprovinciaux

À l’heure actuelle, l’auto-isolement de 14 jours n’est pas obligatoire au retour d’un voyage hors province, mais seulement au retour d’un voyage à l’étranger. Toutefois, dans le cadre d’un voyage, il est encore recommandé de prendre toutes les précautions et de maintenir une distance d’au moins deux mètres avec les personnes qui ne font pas partie de votre ménage, et ce, pendant le déplacement ainsi qu’à votre retour si vous décidez de voyager malgré des recommandations. Les gens qui entrent ou retournent dans la province doivent s’autosurveiller pendant 14 jours et s’auto-isoler au premier signe de symptômes, tout aussi légers soient-ils.

Les résidants d’une autre province qui viennent en Saskatchewan (par exemple, pour rendre visite à leur famille) doivent respecter les mesures en matière de santé publique (en anglais), dont l’éloignement physique et les restrictions sur le nombre de personnes permises lors d’un rassemblement.

infographie Autosurveillance au retour d'un voyage à l'extérieur de la Saskatchewan

Top

3. Exposition possible à la COVID-19 lors d’un voyage

Vous trouverez désormais de l’information sur les voyages en lien avec la COVID-19, dont la liste des vols vers la Saskatchewan à bord desquels il y avait des cas confirmés de COVID-19, sur le site Web de l’Agence de la santé publique du Canada.

Vols concernés (en anglais)

Tous les passagers d’un vol à bord duquel il y avait des cas confirmés de COVID-19 doivent s’autosurveiller pendant les 14 jours suivants leur arrivée.

Toutes les personnes ayant voyagé à l’étranger doivent s’auto-isoler (lien en anglais) à leur retour au Canada. À l’heure actuelle, les voyages à l’extérieur du pays ne sont pas recommandés.

Top

4. Voyage international

Voyager à l’extérieur du Canada

En vue de limiter la propagation de la COVID-19, on recommande aux citoyens canadiens et aux résidents permanents au Canada d’éviter tout voyage non essentiel ou toute croisière à l’extérieur du pays jusqu’à nouvel ordre.

  • Bien que la COVID-19 puisse rendre n’importe qui malade, les Canadiens âgés sont un des groupes à risque plus élevé de développer une maladie grave ou autres complications.
  • La meilleure façon de vous protéger de la COVID-19, ainsi que votre famille et les groupes les plus vulnérables au sein de nos collectivités, est de rester au Canada. Communiquez avec votre compagnie aérienne ou votre organisateur de voyage pour déterminer les modalités d’annulation ou de remise de votre voyage.
  • Ces restrictions changent rapidement et peuvent être imposées par les pays avec très peu de préavis. Vos projets de voyage peuvent être gravement perturbés. Vous pouvez être contraint de rester à l’étranger plus longtemps que prévu si vous décidez d’effectuer un voyage non essentiel à l’extérieur du Canada.
  • Si vous devez voyager à l’étranger, consultez le site de Santé Canada pour obtenir l’information nécessaire.

Retour au Canada

Les voyageurs internationaux de retour au Canada, y compris en provenance des États Unis, font l’objet d’une ordonnance d’auto-isolement obligatoire de 14 jours de santé publique et d’exigences fédérales en matière de quarantaine. Toute violation de cette ordonnance est passible d’une amende de 2 000 $.

Quand vous revenez dans la province après un séjour dans un autre pays, il est obligatoire de prendre les mesures ci dessous.

  • Vous auto-isoler pendant 14 jours.
  • Vous autosurveiller pendant 14 jours pour détecter d’éventuels symptômes respiratoires ou grippaux.
  • Réfléchir aux précautions que vous pouvez prendre pour assurer votre confort pendant cette période de 14 jours.
  • Appeler la ligne Info Santé au 811 si vous présentez des symptômes respiratoires ou grippaux.
  • Pour les questions d’ordre général au sujet des recommandations et des mesures de prévention relativement aux voyages, envoyer un courriel à l’adresse COVID19@health.gov.sk.ca.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur les voyages internationaux, consultez les sources suivantes :

Couverture médicale à l’extérieur du Canada

On recommande aux résidants qui voyagent à l’étranger de souscrire à une assurance médicale supplémentaire, car les coûts des services de santé sont souvent beaucoup plus élevés qu’en Saskatchewan. Si un résidant de la Saskatchewan reçoit des soins médicaux ou hospitaliers d’urgence pendant un séjour à l’étranger, il sera tenu de débourser la différence entre le montant facturé et le montant remboursé par le ministère de la Santé.

Remarque : Le régime d’assurance maladie de la Saskatchewan offre une couverture limitée en matière de soins d’urgence prodigués à l’extérieur du pays. Vous êtes seulement couvert jusqu’à 100 $ CAN par jour pour les services en tant que patient hospitalisé et jusqu’à 50 $ CAN pour une consultation externe à l’hôpital.

Comme la COVID-19 n’est pas un problème de santé préexistant, le traitement peut être couvert par la plupart des polices d’assurance voyage. Il est toutefois possible que ce ne soit plus le cas à mesure que les assureurs mettent à jour de leurs polices. Veuillez vérifier auprès de votre compagnie d’assurance.<

Si vous avez des questions au sujet de votre protection en matière de santé en Saskatchewan, communiquez avec eHealth Saskatchewan au 1-800-667-7551.

Le risque de cas graves est accru pour les Canadiens de 65 ans et plus, ceux dont le système immunitaire est affaibli ou ceux qui ont des problèmes de santé sous jacents.

Séjourner dans un hôtel après un voyage

Les personnes qui reviennent d’un voyage à l’étranger peuvent séjourner dans un hôtel tant qu’elles n’ont pas de symptômes respiratoires (p. ex. fièvre, toux et essoufflements).

Pendant le séjour à l’hôtel, il est important de prendre toutes les précautions nécessaires pour vous protéger du virus.

  • Adopter les pratiques recommandées en cas de toux et d’éternuement (dans le creux du coude).
  • Se laver les mains souvent à l’eau savonneuse. Si cela n’est pas possible, utiliser un produit désinfectant pour les mains à base d’alcool.
  • Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche sans s’être lavé les mains.
  • Éviter les contacts étroits avec les personnes malades.
  • Éviter les grandes foules et pratiquer la distanciation physique (éviter les poignées de main, les accolades et les baisers et maintenir une distance d’au moins deux mètres avec les autres personnes).

Si vous vous sentez malade au cours d’un voyage, vous devez éviter de rester dans un hôtel et vous devez communiquer avec l’autorité de santé publique locale pour obtenir des directives.

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve