Learn more about COVID-19 in Saskatchewan.

Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan's website have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow box in the right or left rail that resembles the link below. The home page for French-language content on this site can be found at:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

Software-based translations do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language. The Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

Mesures de santé publique

Plan pour des écoles sécuritaires

Le Plan de la Saskatchewan pour des écoles sécuritaires présente les lignes directrices à l’intention des divisions scolaires et des familles afin qu’elles se préparent pour le retour en toute sécurité des élèves, en classe, en septembre prochain.

Guide pour les garderies

À partir du 4 août 2020, tous les services de garderie, tels que définis dans la Loi de 2014 sur les garderies d’enfants, sont limités à un maximum de 25 enfants par espace du bâtiment. Cela peut signifier 25 enfants par établissement ou, dans le cas d’établissements plus grands où l’espace le permet, une reconfiguration permettant un maximum de 25 enfants par espace défini. Ces aires doivent être séparées pour chaque groupe au moyen d’une barrière (barrières du sol au plafond non nécessaires) empêchant les enfants, les jouets et autres objets, de passer d’un espace à l’autre. Les rapports adulte-enfants et les exigences concernant la superficie utilisable pour les espaces de garde doivent être conformes aux Lignes directrices pour les garderies et au Règlement de 2015 sur les garderies d’enfants. 

Les groupes d’enfants et les membres du personnel à qui ils sont confiés doivent rester ensemble tout au long de la journée et ne peuvent pas se mêler à d’autres groupes. Les membres du personnel doivent demeurer avec le même groupe. Les groupes doivent se trouver dans la même pièce ou dans le même espace en même temps, y compris au moment de l’arrivée et du départ des enfants, aux repas, ainsi que pendant les jeux et les activités extérieures.

Les enfants ne peuvent fréquenter qu’un seul établissement afin de réduire les risques de transmission. Toutes les garderies situées dans des foyers de soins spéciaux ou de soins personnels sont assujetties à toutes les restrictions générales et doivent être dotées d’entrées privées et d’espaces séparés de sorte qu’il n’y ait aucun espace commun partagé avec le foyer et aucune interaction entre les enfants et les résidants.

Des lignes directrices à l’intention des exploitants de garderies sont incluses dans la troisième phase du plan de réouverture de la Saskatchewan, lequel plan vise à rouvrir l’économie provinciale. Ces lignes directrices donnent des informations spécifiques aux exploitants de garderies.

Le 4 juin 2020, le gouvernement provincial a annoncé que toute personne travaillant actuellement ou qui retourne au travail dans le cadre des phases 1, 2 ou 3 du plan de réouverture de la Saskatchewan aura accès aux services de garderie licenciée située dans le même établissement qu’une école de la province. Ces services de garderie sont tout particulièrement offerts aux travailleurs ayant besoin de garde d’enfants et ne disposant d’aucune autre option.

Le ministère de l’Éducation a publié de l’information pour ces travailleurs, notamment :

  • l’admissibilité aux services de garde;
  • des listes de garderies licenciées non résidentielles disponibles;
  • la marche à suivre pour présenter une demande de services de garde.

Y a-t-il des mesures spéciales que ma garderie peut prendre pour empêcher la propagation de la maladie?

La COVID-19 est une maladie respiratoire qui se transmet de la même façon que l’influenza. Les administrateurs, les enseignants, les fournisseurs de soins, les parents et les élèves doivent prendre les mêmes précautions que pour éviter la propagation de l’influenza.

Le ministère de l’Éducation a mis au point des mesures pour réduire le risque de COVID-19 dans les garderies (en anglais seulement).

Ces mesures visent à protéger la santé et la sécurité des enfants, des familles, du personnel des garderies et de la collectivité en général pendant la période pandémie.

Adoptez de bonnes pratiques d’hygiène quand vous toussez ou éternuez (c’est-à-dire éternuer et tousser dans votre coude ou dans un mouchoir, puis jeter immédiatement le mouchoir), lavez-vous les mains fréquemment et tout de suite après avoir utilisé un mouchoir. Les personnes malades doivent rester à la maison.

Nettoyez fréquemment les surfaces dures (p. ex. jouets, comptoirs, poignées de porte) ainsi que lorsqu’elles sont visiblement souillées, avec une solution désinfectante approuvée, comme un agent blanchissant (une partie d’agent blanchissant pour 50 parties d’eau).

Il n’y a pas d’exigence particulière pour la manipulation du linge sale, comme les couvertures ou les serviettes.

Dans ma garderie, un enfant est fiévreux et a de la difficulté à respirer. Que dois-je faire?

Si vous observez des symptômes de maladie respiratoire chez un enfant (fièvre, toux, essoufflement), placez-le dans un espace séparé ou à distance des autres enfants jusqu’à ce qu’un de ses parents ou parent-substitut vienne le récupérer. Cette distance doit être au minimum d’un mètre, et idéalement de deux mètres.

Si l’enfant malade est jeune et nécessite des soins et une surveillance rapprochée, le personnel peut continuer à s’occuper de lui jusqu’à ce que le parent puisse le récupérer. Le personnel doit porter un masque chirurgical ou de procédure et une protection oculaire pendant toutes les interactions avec l’enfant malade, et doit essayer d’éviter tout contact avec les sécrétions respiratoires de l’enfant.

Une fois l’enfant parti, le personnel doit se laver les mains et veiller à ce que toutes les surfaces que l’enfant malade a touchées soient nettoyées et désinfectées. Tous les objets utilisés par l’enfant pendant son isolement doivent être nettoyés et désinfectés dès que l’enfant est récupéré. Les articles qui ne peuvent pas être nettoyés et désinfectés (par exemple le papier, les livres, les casse-têtes en carton) doivent être retirés du programme et rangés dans un contenant scellé pendant au moins trois jours.

Enseignement supérieur

En réponse à la pandémie de COVID-19, de l’information s’adressant aux étudiants du postsecondaire, et mise à jour régulièrement, peut être téléchargée en PDF : Foire aux questions sur la pandémie de COVID-19 et le secteur de l’enseignement postsecondaire

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve