Effective Friday, September 17, a province-wide mandatory masking order will be implemented for all indoor public spaces. 

Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan's website have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow box in the right or left rail that resembles the link below. The home page for French-language content on this site can be found at:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

Software-based translations do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language. The Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

La maltraitance et la négligence envers les enfants

Le ministère des Services sociaux offre des services de protection de l’enfance à l’intention des enfants susceptibles d’avoir besoin de protection. Le mot d’ordre du ministère des Services sociaux est de laisser les enfants dans le foyer familial autant que possible et, dans les cas où un enfant doit en être retiré pour assurer sa protection, de réunir l’enfant et sa famille dès que possible.

Pour les enfants et les familles qui vivent dans une réserve, des services de protection de l’enfance sont offerts par les organismes de Services à l’enfance et à la famille des Premières Nations.

En quoi consistent la maltraitance et la négligence envers les enfants?

Les termes « maltraitance » et « négligence » se rapportent aux situations qui peuvent s’avérer dangereuses pour la santé physique, affective ou psychologique d’un enfant.

  • Violence physique – toute action, y compris les mesures disciplinaires, causant une blessure corporelle à un enfant.
  • Violence sexuelle – toute action donnant lieu à l’exploitation ou à l’activité sexuelle d’un enfant, ce qui englobe les attouchements, l’exposition à des interactions sexuelles et l’utilisation d’un enfant dans la production de matériel pornographique ou pour le visionnement d’un tel matériel.
  • Mauvais traitements affectifs – exiger d’un enfant qu’il fasse quelque chose qu’il est incapable de faire, mettre un enfant dans l’embarras ou l’insulter, passer des commentaires blessants au sujet de l’apparence, de l’intelligence, de la taille ou des capacités d’un enfant, etc.
  • Négligence – omission de nourrir un enfant suffisamment ou de lui fournir des vêtements, un logement, des soins de santé ou une surveillance appropriés.
  • Violence familiale – exposition d’un enfant à un modèle de comportement violent ou à des menaces de comportement violent de la part d’un parent-substitut envers l’autre (frapper, donner des coups de pied, retenir, gifler, lancer des objets, intimider, harceler, etc.).

Comment puis‑je mettre fin à la maltraitance et à la négligence envers les enfants?

En tant que parent, si vous vous sentez incapable d’élever votre enfant en toute sécurité, communiquez immédiatement avec le bureau du ministère des Services sociaux le plus rapproché.

En tant que membre de la collectivité, si vous croyez qu’un enfant peut être victime de négligence ou de mauvais traitements, vous êtes légalement responsable de signaler immédiatement vos préoccupations.

  • Il est essentiel d’intervenir rapidement lorsqu’il s’agit d’assurer la sécurité et le bien-être des enfants. Signalez immédiatement tout cas de mauvais traitements soupçonné, observé ou divulgué.
  • N’attendez pas d’avoir tous les renseignements avant de signaler un cas de maltraitance.
  • Il vous incombe toujours de signaler les cas de mauvais traitements envers les enfants, et ce, même si vous croyez que le cas d’un enfant a déjà été signalé.
  • Si vous croyez que l’enfant ou d’autres enfants doivent être protégés contre des récidives, communiquez avec le service de police.
  • Ne prenez pas contact avec l’agresseur présumé.

Il incombe à toute personne de signaler les cas de mauvais traitements ou de négligence envers un enfant. Nous avons préparé un cours en ligne bref et informatif, qui exposera pas à pas votre devoir de signalement et vous aidera à mettre fin à la maltraitance et à la négligence envers les enfants dans votre collectivité.

Signalement de mauvais traitements, de négligence, de violence interpersonnelle

Signalez tout cas de maltraitance soupçonné, observé, ou divulgué, au plus proche bureau du ministère des Services sociaux ou d’un organisme des Services à l’enfance ou à la famille des Premières Nations, ou encore au service local de police ou de Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Pour tous les cas survenant après les heures normales de bureau, ou si vous avez des préoccupations en dehors des heures normales de bureau, communiquez immédiatement avec le centre de crise après les heures normales de bureau le plus près:

  • Prince Albert – 306-764-1011
  • Saskatoon – 306-933-6200
  • Regina – 306-569-2724
  • Service de police local ou GRC dans les autres collectivités
  • Un organisme local des Services à l’enfance et à la famille des Premières Nations

Une personne qui signale un cas soupçonné de mauvais traitements ou de négligence n’est pas tenue de donner son nom.

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve