Effective Friday, September 17, a province-wide mandatory masking order will be implemented for all indoor public spaces. 

Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan's website have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow box in the right or left rail that resembles the link below. The home page for French-language content on this site can be found at:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

Software-based translations do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language. The Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

Questions et réponses sur le vaccin contre la COVID-19

Top

1. Plan de vaccination contre la COVID-19

Le vaccin contre la COVID-19 sera t il obligatoire?
Non. Les programmes de vaccination de la Saskatchewan sont volontaires. Nous avons observé une forte participation aux programmes de vaccination comme le programme de vaccination des enfants. En mars 2020 en Saskatchewan, 90,5 % des enfants de cinq ans avaient reçu deux doses du vaccin contre la rougeole.

Le vaccin sera t il obligatoire pour les travailleurs de la santé?
Non. Il n’y a pas de vaccination obligatoire en Saskatchewan. Même si l’on accorde la priorité aux travailleurs de la santé pour le vaccin, la politique sur le port du masque et les mesures supplémentaires visant à protéger le personnel contre la transmission demeureront en place dans tous les établissements de soins de santé jusqu’à nouvel ordre étant donné que la vaccination de l’ensemble de la population canadienne se fera progressivement.

Quels vaccins la Saskatchewan recevra t elle et quand arriveront ils?
Santé Canada a approuvé le vaccin de Pfizer et les premières doses sont arrivées en Saskatchewan le 15 décembre. Ces vaccins ont été administrés aux travailleurs de la santé à Regina. La première partie de la phase 1 du plan de vaccination a débuté au cours de la semaine du 21 décembre avec les travailleurs de la santé de Saskatoon.

À la suite de l’approbation de Santé Canada le 23 décembre, les vaccins de Moderna ont commencé à arriver dans la province vers la fin du mois de décembre et sont d’abord distribués aux régions rurales et éloignées. Au fur et à mesure que d’autres fabricants de vaccins reçoivent l’approbation requise, nous nous attendons à recevoir leurs vaccins plus tard, au cours du premier trimestre de 2021.

La première phase du plan de vaccination est axée sur les populations prioritaires et à risque et se poursuivra à mesure que les vaccins arriveront en Saskatchewan.

À quelle vitesse les résidants de la Saskatchewan seront ils vaccinés?
Les livraisons de vaccins sont prévues chaque semaine et en quantité limitée. Par conséquent, plusieurs mois seront nécessaires avant que toute la population soit en mesure de se faire vacciner. Il sera toujours très important que tous les résidants continuent de suivre les mesures de la santé publique pendant la mise en œuvre du plan de vaccination.

Qui a décidé des groupes prioritaires?
Le Comité consultatif national de l’immunisation a formulé des recommandations aux organismes de santé fédéraux et provinciaux pour les populations clés devant faire partie de la vaccination précoce contre la COVID-19. Ils ont identifié les personnes qui sont davantage à risque de développer une forme grave de COVID-19 et d’en mourir, soit les personnes âgées (âge avancé) et les travailleurs jouant un rôle essentiel dans la gestion de la réponse à la COVID 19, comme les travailleurs de la santé.

Les gouvernements provinciaux et territoriaux sont responsables de l’exécution des programmes de vaccination. Chacun prendra ses décisions en fonction de ces recommandations et de la transmission du virus observée dans leur province ou territoire respectif.

Quels groupes recevront le vaccin en premier en Saskatchewan?
La première phase du plan de vaccination de la Saskatchewan met la priorité sur les populations présentant un risque plus élevé d’exposition au virus ou étant davantage à risque de développer une maladie grave, soit les travailleurs de la santé, les résidants âgés des foyers de soins, les aînés de plus de 80 ans et les résidants des collectivités éloignées dans le nord de la province. La vaccination se fera à mesure que les vaccins seront livrés dans la province.

Comment distribuerez-vous le vaccin nécessitant un entreposage ultra-froid dans les communautés rurales et éloignées?
En raison des exigences logistiques du vaccin de Pfizer, nous le livrerons d’abord aux centres urbains où la réfrigération ultra-froide est possible. Le vaccin de Moderna peut être entreposé dans un congélateur à température normale et sera distribué dans les localités plus petites et rurales.

Disposez vous des ressources de santé publique nécessaires pour mettre en œuvre un programme de vaccination?
La santé publique de la Saskatchewan offre des programmes de vaccination publique contre la grippe depuis des années. Le programme de vaccination de masse contre la grippe H1N1 en est un exemple. Bien que le personnel de la santé publique soit tenu d’administrer le vaccin, de nombreux autres fournisseurs de soins de santé participent aux programmes de vaccination de masse. Nous allons probablement faire appel à d’autres ressources de la fonction publique pour obtenir de l’aide.

Distribuerez-vous le vaccin à même les collectivités ou les résidants devront-ils se déplacer?
Selon la région de la province et le type de vaccin offert dans cette région, le vaccin pourrait être administré dans les hôpitaux, les cliniques de santé publique, les établissements de soins de longue durée, les maisons de soins personnels ou dans les cliniques de vaccination de masse.

Sera t il possible de se faire vacciner contre la COVID-19 dans les pharmacies?
La vaccination en pharmacie sera envisagée une fois que l’approvisionnement en vaccins et la logistique de distribution le permettront. Cela se produira probablement en 2021.

Top

2. Généralités

Comment le vaccin protège t il contre la COVID 19?
Les vaccins à base d’ARNm enseignent à nos cellules comment fabriquer une protéine qui déclenchera une réponse immunitaire sans utiliser le virus vivant qui cause la COVID-19. Une fois cette réponse immunitaire déclenchée, notre corps produit des anticorps. Ces anticorps nous aident à combattre l’infection si le virus pénètre dans notre corps à l’avenir. Le vaccin est administré dans la partie supérieure du bras, par injection à l’aide d’une aiguille. Les vaccins de Pfizer et de Moderna nécessitent deux doses.

Qui devrait se faire vacciner?
En fonction des essais cliniques et de l’approbation de Santé Canada, le vaccin de Pfizer peut être administré à toute personne âgée de 16 ans et plus et celui de Moderna peut être administré à toute personne âgée de 18 ans et plus. Les vaccins ne doivent pas être administrés aux personnes allergiques à l’un ou l’autre des ingrédients qui composent le vaccin, y compris le polyéthylène glycol. Les femmes enceintes et les personnes atteintes de troubles immunitaires devraient consulter leur fournisseur de soins de santé. Même si vous avez déjà contracté la COVID-19, vous devriez tout de même recevoir le vaccin une fois rétabli.

Qu’entend-on par un vaccin « efficace à 95 % »?
L’efficacité du vaccin mesure à quel point le vaccin fonctionne bien, et sa capacité à prévenir la maladie lors des essais cliniques. Une efficacité de 95 % indique une réduction de 95 % du risque d’apparition de la maladie chez le groupe vacciné.

Y a-t-il des groupes de personnes qui ne peuvent pas tolérer ou recevoir le vaccin?
À l’heure actuelle, nous savons que le vaccin n’a pas fait l’objet d’études chez les femmes enceintes, les femmes qui allaitent et les jeunes enfants. Il est possible que le vaccin ne convienne pas aux personnes allergiques au polyéthylène glycol, un ingrédient du vaccin. Les personnes atteintes de troubles immunitaires devraient consulter leur fournisseur de soins de santé. Nous devrions recevoir de plus amples renseignements de la part des fabricants de vaccins et de Santé Canada dès qu’ils seront disponibles.

Quels sont les effets secondaires possibles?
Des réactions légères peuvent se manifester un à deux jours après la vaccination. Les plus courantes sont une douleur, rougeur ou enflure localisée au point d’injection. D’autres réactions sont possibles : légère fièvre, frissons, maux de tête, douleurs articulaires ou musculaires, nausées et vomissements, enflure des ganglions lymphatiques sous le bras ou sentiment de fatigue. Comme c’est le cas pour tous les vaccins, les effets secondaires graves sont possibles, mais rares. Une réaction allergique pourrait être considérée comme une réaction grave.

Tous les résidants devront signaler dès que possible toute réaction inattendue ou indésirable à leur infirmière de la santé publique, à un pharmacien, à un médecin ou à une infirmière praticienne.

L’administration d’une seule dose des vaccins à deux doses suffit-elle à offrir une bonne protection?
Rien ne prouve que la réponse immunitaire des personnes ayant reçu une seule dose soit suffisante pour les protéger contre la COVID-19. Deux doses sont nécessaires.

Après avoir reçu la première dose, les personnes vaccinées recevront de la documentation sur le vaccin administré et seront informées de la date à laquelle elles doivent revenir pour l’administration de la deuxième dose.

J’ai déjà contracté la COVID-19 et je m’en suis rétabli, dois-je quand même me faire vacciner une fois le vaccin disponible?
Une fois que le vaccin sera disponible pour votre groupe d’âge et de risque, vous pourrez recevoir le vaccin contre la COVID-19, et ce même si vous avez déjà contracté la maladie. Cependant, toute personne actuellement infectée par le virus devrait attendre d’être rétablie et de répondre aux critères permettant de mettre fin à son isolement.

Dois-je quand même porter un masque et éviter tout contact étroit avec les autres une fois que j’aurai reçu deux doses du vaccin?
Oui. Pendant que les experts en apprennent davantage sur la protection offerte par le vaccin contre la COVID-19 dans des conditions réelles, il est important de continuer à utiliser les moyens de protection disponibles recommandés par la santé publique pour aider à mettre fin à la pandémie, comme porter un masque, se laver fréquemment les mains et maintenir l’éloignement physique.

Les experts devront mieux comprendre la protection offerte par les vaccins contre la COVID-19 avant de modifier les recommandations sur les précautions à prendre pour ralentir la propagation de la COVID-19. D’autres facteurs, notamment le nombre de personnes vaccinées et la manière dont le virus se propage dans les collectivités, influeront également sur cette décision.

Quand pourra t on voir les effets de la vaccination?
La vaccination des populations prioritaires permettra de protéger les personnes qui sont atteintes des formes les plus graves de la maladie et qui en meurent. Bien que l’administration de quelques milliers de doses toutes les quelques semaines n’aura pas un effet global sur la transmission communautaire, nous espérons constater une baisse des cas les plus graves qui sont actuellement aux unités de soins intensifs.

Nous devrons respecter les mesures de la santé publique pour continuer à réduire ces taux de transmission. Nous devons encore tous faire des efforts pour alléger la pression sur les soins de courte durée et la santé publique.

Une fois que tous les résidants des maisons de soins de longue durée et ceux qui bénéficient de soins à domicile seront vaccinés, est ce que les restrictions relatives aux visites seront levées? Est ce que ce sera la fin du regroupement en cohorte?
Cela sera décidé selon le déroulement de la vaccination et de nos observations. Le vaccin protégera ces résidants, mais n’empêchera pas la transmission du virus dans la collectivité.

Une fois que les personnes les plus vulnérables et les travailleurs de la santé auront été vaccinés en février ou en mars, commencerez-vous à lever des mesures?
Le vaccin ne sera pas disponible pour la population en général avant la mi-2021. Les mesures de santé publique resteront donc en place. Selon le taux de transmission du virus, ces mesures de santé publique pourraient être renforcées ou allégées.

Comment allez vous lutter contre la désinformation sur les vaccins?
Tous les organismes de soins de santé reconnaissent le défi que représente la désinformation pendant la pandémie. Les organismes de santé fédéraux, provinciaux et territoriaux diffuseront des renseignements sur la sécurité. Les campagnes d’information se poursuivront également afin de permettre aux Canadiens et aux Canadiennes d’avoir accès à des renseignements fiables et fondés sur des données scientifiques concernant la COVID-19 et les vaccins.

Top

3. Système de rendez-vous de vaccination contre la COVID-19 (en anglais)

Consultez la page Web du SHA Patient Booking System pour les renseignements en anglais.

Top

4. Option de réservation par téléphone (en anglais)

Consultez Telephone Booking System/Office pour les renseignements en anglais.

Top

5. Vaccin de AstraZeneca contre la COVID-19 (en anglais)

Consultez la page Web Use of AstraZeneca COVID-19 Vaccine in Specific Age Groups pour des renseignements en anglais.

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve