If you are conducting business with the Government of Saskatchewan by mail, please be advised that delivery may be delayed due to rotating postal strikes. Various measures are in place to ensure service to Saskatchewan residents and businesses during postal strike action.
Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan`s web site have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow text box that resembles the link below and can be found in the right hand rail of the page. The home page for French-language content on this site can be found here:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

The results of software-based translation do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos, and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

Ordre du Mérite de la Saskatchewan

Créé en 1985, l’Ordre du Mérite de la Saskatchewan constitue une reconnaissance prestigieuse de l’excellence, des réalisations et des apports au bien-être économique, culturel et social de la province et de ses résidants. L’Ordre reconnaît le mérite des personnes qui se sont démarquées dans des domaines tels que les arts, l’agriculture, les affaires et l’industrie, le leadership communautaire, les métiers ou les professions, la fonction publique, la recherche et le bénévolat. L’Ordre a préséance sur tout autre prix et distinction honorifique.
Top

1. Ordre du Mérite de la Saskatchewan

Historique et statut national

Créé en 1985, l’Ordre du Mérite de la Saskatchewan constitue une reconnaissance prestigieuse décernée en vue de rendre hommage à des personnes qui ont fait preuve d’excellence, se sont démarquées par leurs réalisations ou ont contribué au bien-être économique, culturel et social de la province et de ses résidants. Cette distinction honorifique reconnaît le mérite des personnes ayant contribué de façon exceptionnelle dans des domaines tels que les arts, l’agriculture, les affaires et l’industrie, le leadership communautaire, les métiers ou les professions, la fonction publique, la recherche et le bénévolat. L’Ordre du Mérite de la Saskatchewan a préséance sur tout autre prix et distinction honorifique de la province.

En 1991, le gouvernement du Canada a reconnu officiellement l’Ordre du Mérite de la Saskatchewan en lui accordant un rang précis dans la préséance des ordres, des décorations et des médailles, soit immédiatement après les ordres nationaux et avant les décorations nationales. En raison de sa date de création, l’Ordre du Mérite de la Saskatchewan se classe après l’Ordre national du Québec et avant l’Ordre de l’Ontario, l’Ordre de la Colombie-Britannique, l’Ordre d’excellence de l’Alberta, l’Ordre de l’Île-du-Prince-Édouard, l’Ordre du Manitoba, l’Ordre du Nouveau-Brunswick, l’Ordre de la Nouvelle-Écosse et l’Ordre de Terre-Neuve-et-Labrador.

Ainsi, les récipiendaires de l’Ordre du Mérite de la Saskatchewan peuvent porter l’insigne lors d’événements nationaux et les récipiendaires d’honneurs nationaux qui ont aussi reçu des distinctions de la Saskatchewan ont le droit de porter les deux selon l’ordre de préséance autorisé par le gouverneur général.

Insigne

[right-click to select an image] 

L’insigne que portent les récipiendaires de l’Ordre du Mérite de la Saskatchewan comporte :

  • une médaille d’argent et d’émail représentant un lys stylisé rouge orangé de l’Ouest (l’emblème floral de la province) chargé de l’écu de la Saskatchewan surmonté de la Couronne,
  • la devise provinciale Multis e gentibus vires (Nos origines multiples, notre force), 
  • un ruban vert et doré — les couleurs officielles de la province.

Les récipiendaires reçoivent aussi une épinglette représentant un lys stylisé, surmonté de la Couronne. Chaque membre de l’Ordre reçoit un certificat officiel sous forme de lettres patentes et scellé du grand sceau de la province de la Saskatchewan.

Le lieutenant-gouverneur investit les nouveaux membres de l’Ordre. Les membres de l’Ordre ont le droit de faire suivre leurs noms des initiales honorifiques S.O.M.

Une photo de chaque récipiendaire, ainsi que la citation lue lors de leur cérémonie d’investiture, est exposée à la Galerie Athabasca au rez-de-chaussée du Palais législatif.

Top

2. Critères et processus des mises en candidature

Critères de mise en candidature

Tout citoyen canadien qui réside ou qui a longtemps résidé en Saskatchewan peut être mis en nomination pour l’Ordre du Mérite de la Saskatchewan.

  • Les mises en candidature des députés fédéraux, des députés provinciaux et des membres de la magistrature ne sont pas acceptées tant qu’ils exercent leurs fonctions.
  • Seuls les particuliers sont admissibles et non pas les organismes. 
  • Les mises en candidature à titre posthume sont acceptées dans l’année suivant le décès de la personne proposée.

Bien que les candidatures soient recevables pour le bénévolat ou le service communautaire, ce n’est qu’un des nombreux domaines reconnus par l’Ordre du Mérite de la Saskatchewan. Si les activités de la personne nommée sont majoritairement dans le domaine du service communautaire en tant que bénévole, nous vous recommandons de présenter sa candidature à la Médaille du Bénévolat de la Saskatchewan.

Toute personne ou tout groupe peut présenter une candidature. Le Conseil consultatif des distinctions honorifiques (Saskatchewan Honours Advisory Council) recommande la nomination des récipiendaires en se fondant uniquement sur les renseignements compris dans les mises en candidature reçues.

Remplir le formulaire de mise en candidature

Un formulaire de mise en candidature est nécessaire pour chaque candidat.

Veuillez y inclure :

  • une adresse postale
  • une adresse électronique
  • un numéro de téléphone ainsi que celui du candidat
  • une description sommaire – expliquant brièvement les raisons pour lesquelles vous avez proposé la candidature de cette personne.

Lettres d’appui

Veuillez fournir de trois à six lettres d’appui provenant d’autres personnes qui expliquent pourquoi le candidat ou la candidate que vous proposez est digne de cette distinction honorifique. Ne pas envoyer plus de six lettres. Veillez à ce que les lettres soient dactylographiées ou écrites lisiblement à l’encre foncée sur du papier 8,5 po x 11 po (216 mm x 280 mm).

Renseignements complémentaires

Vous pouvez inclure des documents à l’appui de votre mise en candidature. Les renseignements acceptables et non acceptables sont les suivants :

 

Acceptables

  • Description plus détaillée des raisons pour lesquelles vous proposez la candidature de cette personne.
  • Biographie ou liste des réalisations du candidat ou de la candidate.

Assurez-vous que la documentation est succincte et liée directement à la candidature, et que toute la documentation est dactylographiée, reproduite ou écrite lisiblement à l’encre foncée, sur du papier 8,5 po x 11 po (216 mm x 280 mm).

 

Non acceptables

  • Cassettes
  • Vidéocassettes
  • Disques compacts
  • Photographies
  • Albums ou coupures de journaux (à moins qu’elles soient photocopiées sur du papier 8,5 po x 11 po), en raison de leur éventuelle destruction.

Soumettre une mise en candidature

Les mises en candidature sont acceptées toute l’année; la date limite est le 1er novembre. Les mises en candidature reçues après cette date ne seront considérées que l’année suivante. Tout formulaire de mise en candidature doit être signé par la personne qui présente la candidature.

Tous les renseignements reçus demeurent confidentiels et ne sont utilisés qu’aux fins d’examen par le Conseil consultatif des distinctions honorifiques. Nous vous saurions gré de ne pas informer de votre démarche la personne dont vous avez soumis la candidature.

Veuillez faire parvenir la documentation et les formulaires de mise en candidature signés par un des moyens suivants :

  • courriel
  • poste
  • messagerie
  • en personne.

Adresse postale :

Programme des prix et distinctions honorifiques de la Saskatchewan
Bureau du protocole
1831, avenue College
REGINA SK S4P 4V5

Renseignements :
Tél. : 306-787-8965
Numéro sans frais : 1-877-427-5505
Téléc. : 306-787-1269
Courriel : honours@gov.sk.ca

Accusé de réception de la mise en candidature

Nous envoyons un accusé de réception par courriel dès la soumission d’une mise en candidature. Veuillez nous aviser si vous n’avez pas reçu cette lettre dans un délai d’un mois suivant votre envoi.
Top

3. Récipiendaires récents

2014-2015

M. Jack Brodsky (Saskatoon)                                                                                    

[right-click to select an image] 
Ancien copropriétaire, président et administrateur de l’équipe de hockey les Blades de Saskatoon, M. Jack Brodsky est un dirigeant communautaire et un homme d’affaires respecté dans son milieu, dont la contribution à la province et à notre pays est considérable. Il est membre du conseil d’administration de la Saskatchewan Hockey Association (SHA) et a également siégé au comité exécutif pendant la majeure partie des 21 années qu’il a passées comme administrateur dans la Western Hockey League (WHL). Il est à l’origine de candidatures retenues pour le championnat mondial de hockey junior et la coupe Memorial MasterCard 2013. Le comité de la coupe Memorial s’est associé au comité de la Coupe Université PotashCorp pour créer le fonds patrimonial, Championship Legacy Fund, à l’appui des organismes KidSport Saskatoon et Dream Brokers, qui viennent en aide à des enfants démunis afin qu’ils puissent pratiquer des sports.

M. Brodsky a toujours cru que les Saskatoon Blades avaient un rôle important à jouer dans la collectivité. Sous sa tutelle, les Blades se sont hissés au premier rang de la WHL pour ce qui est du soutien offert aux organismes de hockey mineur local et aux organismes de bienfaisance. En plus d’avoir versé de nombreux dons, les joueurs et le personnel des Blades ont consacré d’innombrables heures dans la communauté en vue d’appuyer une vaste gamme de causes louables.

M. Brodsky est un membre fondateur du comité qui a créé le modèle de développement de la Saskatchewan, un partenariat inédit de ligues de perfectionnement au hockey de calibre élite en Saskatchewan, qui veille à la progression harmonieuse des joueurs dans le système. M. Brodsky a présidé le Comité d’éducation de la WHL, en s’assurant que les joueurs atteignaient leurs objectifs scolaires et avaient l’occasion de faire des études postsecondaires. Plus de 4 600 joueurs ont reçu une bourse, ce qui représente au total neuf millions de dollars.

M. Brodsky a siégé à de nombreux conseils, dont ceux du Saskatoon Sport Tourism et de la Chambre de commerce de Saskatoon. Il siège actuellement au conseil de son club Rotary et à celui du Restorative Action Program, un programme de justice réparatrice qui est administré dans huit écoles secondaires de Saskatoon. M. Brodsky est coprésident du temple de la renommée du hockey de la Saskatchewan, et il a été ancien président du parc Prairieland de Saskatoon et de Tourisme Saskatchewan.

M. Brodsky a reçu la Médaille du jubilé de la Reine en 2002. Entre autres, il s’est vu remettre le prix « We’re Proud of You » de B’nai Brith, le prix du temple de la renommée de SABEX et l’insigne honorifique (Badge Award) du service de police de Saskatoon en 2011. Récemment, la revue Saskatchewan Business Magazine l’a nommé un des hommes les plus influents de la Saskatchewan.

M. Brodsky habite Saskatoon avec sa femme, Shirley. Ils ont trois enfants, John, David et Heather.

 

Le révérend Lorne Calvert (Saskatoon)                                                                                 

[right-click to select an image] 
Le révérend Lorne Calvert a prêté serment le 8 février 2001, à titre de 13e premier ministre de la Saskatchewan. Né à Moose Jaw, M. Calvert a fait ses études dans la province et a obtenu son baccalauréat ès arts en sciences économiques à l’Université de Regina, ainsi qu’un baccalauréat en théologie au Collège St. Andrew de l’Université de la Saskatchewan. Ordonné par l’Église Unie du Canada en 1976, il a agi en tant que ministre de la charge pastorale de Gravelbourg et de l’Église Unie Zion de Moose Jaw jusqu’en 1986.

M. Calvert a été élu à l’Assemblée législative de Saskatchewan pour la première fois en 1986, puis a été réélu en 1991 et en 1995. En 1992, il a été nommé au Cabinet en tant que ministre associé de la Santé et ministre responsable de la régie de Wakamow Valley. De 1992 à 1993, M. Calvert a fait fonction de ministre responsable de SaskPower et de SaskEnergy, puis a siégé en qualité de vice-président du comité des sociétés d’État et de membre du comité permanent sur l’environnement de l’Assemblée législative. En 1995, M. Calvert a été nommé ministre de la Santé, et plus tard, ministre des Services sociaux, ministre responsable de la Commission de la fonction publique et ministre responsable des Aînés. En 1997, la responsabilité des questions liées aux personnes ayant des limitations fonctionnelles a été ajoutée à son portefeuille. Après une pause de deux ans, il est retourné en politique et a gagné la course à la direction du Nouveau Parti démocratique, pour devenir ensuite premier ministre de la Saskatchewan. M. Calvert a été réélu à l’Assemblée législative lors d’une élection partielle, en mars 2001, puis en tant que premier ministre en 2003. M. Calvert a annoncé sa retraite à titre de chef du parti le 16 octobre 2008.

Pendant son mandat de ministre du Cabinet et, ultérieurement, de premier ministre, M. Calvert a apporté une contribution précieuse et durable au bien-être social, culturel et économique de la province et de ses résidants. Ses réalisations comprennent notamment le programme Building Independence, une réforme majeure de l’aide sociale, un régime universel d’assurance-médicaments pour personnes âgées, une stratégie verte à l’échelle provinciale, y compris l’introduction de l’électricité éolienne et de l’industrie des biocarburants, d’une stratégie sur l’immigration et d’une réforme importante des régimes d’imposition, de redevances et de réglementation, surtout dans le secteur pétrolier et gazier et celui de la potasse, afin de stimuler le développement économique et de créer des emplois pour les jeunes de la Saskatchewan.

Au cours de l’été 2009, M. Calvert est devenu directeur du Collège St. Andrew à Saskatoon, où il enseigne aux futurs chefs spirituels et communautaires de la province, pour lesquels il est une source d’inspiration.

Le révérend Calvert habite Saskatoon avec sa femme, Betty. Ils ont deux enfants, David et Stephanie, et deux petits-enfants, Levi et Haven.


Wilfred Arthur Keller, Ph. D. (Saskatoon)                                                                               

[right-click to select an image] 
Wilfred Keller, qui a grandi dans une ferme en Saskatchewan, a fait ses études au College of Agriculture de l’Université de la Saskatchewan. Il a obtenu un baccalauréat ès sciences agricoles, puis est ensuite passé aux études supérieures, pour décrocher un doctorat en phytotechnie en 1972. À la suite de ses études, M. Keller a travaillé en tant que boursier de recherches postdoctorales à l’Institut Max‑Planck situé à Tübingen, en Allemagne, puis comme chercheur scientifique au centre de recherche d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, à Ottawa. En 1989, M. Keller est revenu en Saskatchewan, pour se joindre à l’Institut de biotechnologie des plantes du Centre national de recherches du Canada (CNRC) à Saskatoon.

Au CNRC, M. Keller a agi comme chef d’équipe de Biotechnologie de Brassica, chef du Centre des plantes transgéniques, ainsi que directeur de recherche et directeur général par intérim de l’Institut de biotechnologie des plantes. Suivant sa retraite du CNRC, en 2008, M. Keller s’est consacré à l’avancement de la biotechnologie agricole, en tant que président et premier dirigeant de Genome Prairie et, ultérieurement, en tant que président et premier dirigeant d’Ag-West Bio Inc.

L’engagement de M. Keller dans les domaines de la recherche, de la gestion et de la promotion de la biotechnologie de l’agriculture est de renommée mondiale. Il a dirigé la mise au point de nouveaux protocoles scientifiques, qui ont eu d’importantes répercussions sur le développement de cultures telles que le canola, la moutarde, le brocoli et le chou. M. Keller a lancé la conception, l’optimisation et l’application de systèmes de production d’haploïdes dans les cultures de canola, de moutarde et de Brassica. Le travail de M. Keller dans le domaine des biotechnologies agricoles a été une condition préalable à l’élaboration de la première variété de canola résistante aux herbicides en Amérique du Nord. En 2013, la Saskatchewan a produit 50 p. 100 du canola du Canada et a été le principal exportateur d’huile, de grains et de farine de canola au pays.

M. Keller a collaboré avec de nombreux organismes afin de s’assurer que les découvertes scientifiques se traduisaient rapidement par des avantages agricoles pour les producteurs. Il a publié de nombreux articles et chapitres de livres, ainsi que plus de 250 résumés de conférences et de nombreux brevets. M. Keller est récipiendaire de prix de l’industrie du canola, du Centre national de recherches du Canada, du club Rotary et de la Society for In-Vitro Biology (Lifetime Achievement Award).

M. Keller habite Saskatoon avec sa femme, Mary. Ils ont deux filles, Jessalynn et Lorilee.

 

Mme Anne Luke, M. Éd., LL.D. (Regina)                                                                      

Mme Anne Luke, qui a suivi sa formation d’enseignante au niveau primaire en Angleterre, est arrivée en Saskatchewan en 1969, puis a dirigé la mise sur pied de maternelles appuyées par les parents dans les régions rurales de la Saskatchewan. En 1977, elle a quitté son poste d’enseignante à Regina et a fondé un centre de développement de l’enfant et de la famille, l’Early Learning Centre (ELC), qui travaille en collaboration avec les familles à faible revenu pour offrir des programmes favorisant le développement sain des enfants, de la période prénatale jusqu’à l’âge de cinq ans.

En 2007, Mme Luke  cède sa place de directrice générale d’ELC pour coordonner une campagne de mobilisation des fonds en vue d’acheter et de rénover le siège permanent d’ELC, dans l’ancienne Sacred Heart Academy de Regina. Aujourd’hui, le centre offre différents programmes pour les enfants, auxquels participent environ 200 familles tous les ans, ainsi que des programmes de sensibilisation, tels que KidsFirst (les enfants avant tout) et Parents as Teachers.

Mme Luke a animé de nombreux ateliers et diverses séances de formation pour les adultes dans les domaines du développement de l’enfance et de l’éducation de la petite enfance. Elle a siégé aux conseils d’administration du Welfare Rights Centre, du comité consultatif du Centre Merici et de Sofia House, du Conseil de la Saskatchewan pour l’enfance (Saskatchewan Council of Children) et du Conseil consultatif ministériel d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Mme Luke participe au programme de surveillance de quartier et aux comités d’évaluation et de gestion de l’organisme KidsFirst de Regina. Actuellement, Mme Luke est membre de l’Association canadienne pour jeunes enfants (bureau de la Saskatchewan).

Mme Luke est récipiendaire de la Médaille du Centenaire de la Saskatchewan, du prix du président de Centraide de Regina, du prix national Friends of Children, du prix de la Fellowship of Man Charitable Foundation; du prix Women of Distinction, du prix de Soroptimist International, division de Regina, du prix Wascana Kiwanis Mother of the Year et du prix Responsible Citizenship and Social Cohesion Award décerné par l’Intercultural Dialogue Institute à Regina. En 1997, Mme Luke a reçu une bourse de la fondation Muttart, puis, en 2009, elle s’est vu décerner un doctorat honorifique de l’Université de Regina.

Mme Luke habite Regina avec son mari, Orland Beach. Elle a quatre enfants, Richard, Alastair, Robert et Kathryn, et trois petits-enfants, Sho, Alex et Emily.

 

L’honorable William (Bill) McKnight, c.p., LL.D. (Saskatoon)                                           

[right-click to select an image] 
L’honorable Bill McKnight est né et a grandi à Wartime, en Saskatchewan. M. McKnight a servi les électeurs de Kindersley-Lloydminster en tant que député de 1979 à 1993. M. McKnight a agi comme ministre de sept ministères fédéraux, soit le ministère du Travail, la Société canadienne d’hypothèques et de logement, le ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien, de la Diversification de l’économie de l’Ouest, de la Défense nationale, de l’ Agriculture, ainsi que le ministère de l’Énergie, des Mines et des Ressources. M. McKnight a également fait fonction de ministre du premier ministère de la Diversification de l’économie de l’Ouest et de ministre régional de la Saskatchewan. Entre autres réalisations, M. McKnight a été un acteur de premier plan dans l’établissement des bases de l’Accord-cadre sur les droits fonciers issus de traités en Saskatchewan de 1992.

En 2007, M. McKnight a été nommé Commissaire aux traités pour la province de la Saskatchewan, puis a occupé ces fonctions jusqu’en 2012. En 2010, il a contribué à une prise de conscience politique de la question importante de l’éducation des Autochtones, ayant pris la parole devant le Comité sénatorial permanent des peuples autochtones. En tant que commissaire, il a supervisé l’ajout au programme d’études d’un guide de ressources sur les traités à l’intention des enseignants de la maternelle à la 12e année, qui est distribué dans toutes les écoles de la Saskatchewan. M. McKnight a également utilisé le financement offert par le gouvernement de la Saskatchewan pour élaborer le contenu du programme d’études portant sur l’histoire des Dakota, leur alliance avec la Couronne britannique et les efforts visant à obtenir l’équité avec les Premières Nations signataires d’un traité, pour veiller à ce qu’ils soient dûment reconnus.

La Nation crie de Muskeg Lake a nommé M. McKnight chef honoraire de la Nation crie de Muskeg Lake, et une parcelle de terre commerciale de Saskatoon porte son nom en l’honneur de son rôle dans la création de la première réserve urbaine au Canada. Les valeurs et les racines de M. McKnight se reflètent profondément dans ce qu’il considère comme la réalisation maîtresse de sa carrière, soit l’Accord-cadre sur les droits fonciers issus de traités en Saskatchewan de 1992.

M. McKnight a été assermenté au Conseil privé de la Reine pour le Canada en 1984, et il est récipiendaire de la Médaille commémorative du 125e anniversaire du Canada, de la Médaille du jubilé de la Reine Elizabeth II, de la Médaille du jubilé de diamant et de la Médaille du Centenaire de la Saskatchewan. Il s’est vu décerner un doctorat honorifique en droit de l’Université de la Saskatchewan en 2014.

M. McKnight habite à Saskatoon avec sa femme, Beverly. Ils ont deux enfants, Rob et Torrie.

 

Mme Yvette Moore (Moose Jaw) 

[right-click to select an image] 
Mme Yvette Moore – qui est principalement reconnue en tant qu’artiste, illustratrice et propriétaire de galerie – est également une femme d’affaires et une dirigeante communautaire hautement accomplie de Moose Jaw. Elle a acquis son amour des Prairies en grandissant dans la ferme familiale près de Radville, et sa passion pour la prairie herbeuse se traduit dans ses peintures et illustrations détaillées.

À la Yvette Moore Gallery of Fine Arts et Gallery Cafe, Mme Moore expose ses propres œuvres, mais elle y met également en vedette le travail d’autres artistes et artisans de la Saskatchewan. Ses magnifiques livres illustrés, A Prairie Alphabet, A Prairie Year et Heartland: a Prairie Sampler, ont été réimprimés à de nombreuses reprises et jouissent d’une renommée nationale et internationale.

L’engagement dans les arts de Mme Moore se révèle par ses années de service auprès de plusieurs organismes, dont le conseil d’administration Moose Jaw Arts in Motion, un organisme qui a vu à la rénovation et au développement du théâtre Mae Wilson. Mme Moore a également siégé à de nombreux conseils d’administration, dont ceux de Tourism Moose Jaw, de la Chambre de commerce de Moose Jaw, de Southwest Tourism, du Conseil consultatif des distinctions honorifiques de la Saskatchewan, de Saskatchewan Women’s Entrepreneur et du Moose Jaw Heritage Advisory Board.

Mme Moore a fait fonction de colonelle honoraire de la 15e Escadre Moose Jaw de 2007 à 2012. Elle a joué un rôle crucial dans le montage d’un avion à réaction Snowbird Tutor à l’entrée de la Ville de Moose Jaw pour souligner les liens étroits entre le militaire et la ville.

Mme Moore est récipiendaire de la Médaille du jubilé de la Reine Elizabeth II, de la Médaille du jubilé de diamant, de la Médaille du Centenaire de la Saskatchewan, du prix Saskatchewan Women’s Entrepreneur of the Year en 2005, du prix de Tourisme Saskatchewan pour l’excellence créative en 2004, du citoyen de l’année de Moose Jaw en 1999, et du Business Leader of the Year de la chambre de commerce de Moose Jaw en 2013, en plus d’avoir été l’artiste en vedette au Stampede de Calgary en 2008. En 1993, Mme Moore s’est vu remettre, dans la littérature canadienne pour enfants, le prix Mr. Christie for Best Illustrations.

Mme Moore habite Moose Jaw. Elle a quatre enfants, Tyler, Rynette, Chantelle et Sarah, et sept petits-enfants, Bailey, Emma, Lane, Ireland, Zaid, Ellah et Dillon.

 

Maestro Victor Sawa (Regina) 

[right-click to select an image] 
Le maestro Victor Sawa est le visage de l’Orchestre symphonique de Regina (RSO) depuis 1997. Il a joué un rôle crucial en veillant à ce que l’art et l’exécution de la musique orchestrale en direct soient accessibles à tous les citoyens de notre province, appartenant à toutes les générations.

Le premier concert de M. Sawa s’intitulait « Mozart at Mission Ridge ». Il s’agissait d’un concert offert en plein air dans la vallée Qu’Appelle, où le RSO dans son ensemble présentait un spectacle de musique classique et de pièces de Broadway, qui s’accompagnait notamment de feux d’artifice pour l’Ouverture solennelle 1812. Cette sortie était suivie d’autres, dont « Beethoven at Buffalo Pound » et « Symphony Under the Sky » au parc Wascana.

Le maestro Sawa a établi la série de concerts Wascana Pops, qui a été suivie d’une série baroque, livrée dans différentes églises de Regina, afin d’atteindre un public qui n’assisterait pas ordinairement à un concert symphonique.

La série Masterworks de classiques traditionnels du RSO s’est transformée de façon radicale, le maestro Sawa y ayant fourni des explications non traditionnelles sur le programme avant ses spectacles, dont des anecdotes et des réflexions humoristiques, qui permettent à tout le monde de comprendre la musique et les mouvements orchestraux complexes, et cela, tout en transformant des expériences musicales sérieuses en expériences amusantes de la musique sérieuse.

Récemment, le maestro Sawa a implanté son amour de la musique classique à Saskatoon, en tant que chef de l’Orchestre symphonique de cette ville (SSO).

L’engagement du maestro Sawa envers la communauté se manifeste par les présentations qu’il donne à des clubs philanthropiques, par sa participation aux événements des départements universitaires de musique et de journalisme, et par le fait qu’il est un fervent amateur des Roughriders de la Saskatchewan.

À la suite d’un prix Grammy, la contribution du maestro a été reconnue parallèlement par de nombreux autres honneurs, dont la Médaille du jubilé de diamant, la Médaille du Centenaire de la Saskatchewan, le Grand Prix du Disque pour le meilleur enregistrement de musique de chambre, le prix Outstanding Musician au festival de musique Tanglewood au Massachusetts, et à trois reprises, le prix du Conseil du Canada en direction d’orchestre.

Le maestro Sawa a dirigé au Smithsonian Institute, à la Maison-Blanche et pour des membres de la famille royale, dont le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles en 2012.

Le maestro Sawa habite Regina avec sa femme, Lesley. Ils ont trois enfants, un fils, Jake, et deux filles, Mariko et Michiko.

 

Mme Ellen Schmeiser, c.r. (Saskatoon)

[right-click to select an image] 
En 1957, Ellen Schmeiser obtient son diplôme avec grande distinction du College of Law de l’Université de la Saskatchewan, étant la seule femme à obtenir son diplôme cette année‑là. Elle reçoit la médaille d’or pour avoir obtenu les meilleures notes de sa promotion et obtient également la meilleure moyenne aux examens d’admission au barreau.

En 1974, après une période de pratique dans un cabinet de Saskatoon, Mme Schmeiser est nommée première dirigeante de la recherche à la Law Reform Commission of Saskatchewan, où elle rédige des recommandations et des lois types, et présente des exposés et des ateliers dans l’ensemble de la province. En tant que conseillère spéciale sur les biens matrimoniaux pour le ministère du Procureur général de la Saskatchewan, en 1978, Mme Schmeiser rédige des recommandations de mesures législatives qui mèneront à l’adoption de la Matrimonial Property Act en 1980. Beaucoup ont estimé que cette Loi était la plus progressive du genre au pays, et elle est devenue un modèle pour les autres provinces.

Le leadership et le dévouement de Mme Schmeiser envers l’égalité et les droits de la personne ont guidé l’élaboration d’un programme de formation destiné au personnel de la Commission des droits de la personne de la Saskatchewan. En dernier ressort, Mme Schmeiser a été reconnue à l’échelon fédéral par sa nomination en 1978 à titre de commissaire fondatrice de la Commission canadienne des droits de la personne, où elle représentait les trois provinces des Prairies.

Mme Schmeiser a été professeure agrégée au College of Law de l’Université de la Saskatchewan, et a agi comme membre de la direction et présidente de la Saskatoon Bar Association. Pendant huit ans, Mme Schmeiser a fait fonction de directrice de l’éducation permanente en droit pour la Law Society of Saskatchewan. Au cours de cette période, elle a également administré le cours d’admission au barreau et les examens d’admission.

Mme Schmeiser a reçu sa désignation de conseillère de la Reine en 1988. En 1992, elle a été nommée juge de la cour provinciale, puis a exercé des fonctions judiciaires à Regina, à Moose Jaw et à Saskatoon. Mme Schmeiser est récipiendaire du prix « Women Helping Women » du Soroptimist International Club et a été lauréate de l’Ouest du Canada et conférencière pour son travail sur le droit des biens matrimoniaux en Saskatchewan à la 27e convention bisannuelle de Soroptimist International of the Americas.

Mme Schmeiser habite Saskatoon. Elle est mère de six enfants et grand-mère de onze petits-enfants.

 

David E. Smith, Ph. D., O.C., MSRC (Niagara-on-the-Lake, Ont. – auparavant Saskatoon et Regina)

[right-click to select an image] 
David E. Smith, professeur émérite de l’Université de la Saskatchewan, est un enseignant et un chercheur de grande distinction. M. Smith a mené toute sa carrière professionnelle universitaire en Saskatchewan, à titre de professeur du département des sciences politiques à l’Université de la Saskatchewan et plus tard, en tant que chargé principal de recherche sur la politique à la Johnson‑Shoyama Graduate School of Public Policy de l’Université de Regina. En 2012, M. Smith a pris sa retraite, et il réside maintenant en Ontario, où ses contributions au milieu universitaire demeurent tout aussi remarquables.

M. Smith a choisi de contribuer au milieu de l’enseignement de la Saskatchewan en influençant la réflexion de milliers d’étudiants de niveau postsecondaire dans la province. Par ses écrits, il a attiré l’attention sur la mission professorale en Saskatchewan à l’échelle nationale et internationale. M. Smith a utilisé ses écrits pour faire entendre la voix de la Saskatchewan et faire prendre conscience aux gens que connaître l’Ouest, c’est connaître le Canada. Son travail, qui est fermement ancré dans les Prairies, place l’histoire politique de la Saskatchewan au cœur de la science politique canadienne. On lui accorde le crédit d’avoir produit des ouvrages-cadres de chacune des grandes institutions du gouvernement canadien, dont la Couronne, le Sénat et la Chambre des communes, et il a récemment achevé un livre sur l’histoire de l’Opposition officielle au Canada.

Au nombre des autres publications phares de M. Smith figurent Prairie Liberalism: The Liberal Party in Saskatchewan, Jimmy Gardiner: Relentless Liberal et The Invisible Crown: The First Principle of Canadian Government.

M. Smith a siégé à de nombreux conseils d’administration, comités consultatifs et groupes d’étude, dont la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, le Conseil des archives publiques de la Saskatchewan, la Société royale du Canada et le Forum pour jeunes Canadiens.

M. Smith est officier de l’Ordre du Canada, récipiendaire de la Médaille du jubilé de la Reine Elizabeth II et de la Médaille du jubilé de diamant, et est membre de la Société royale du Canada. Il est également récipiendaire de bourses de recherche Jules & Gabrielle Léger et Killam. M. Smith s’est également vu décerner le prix Distinguished Researcher Award à l’Université de la Saskatchewan et un doctorat honorifique de l’Université Ryerson. Ses écrits salués lui ont valu le prix Donner (2007) pour son ouvrage intitulé The People’s House of Commons: Theories of Democracy in Contention et le prix Canada Prize in Social Sciences (2014) pour le livre Across The Aisle: Opposition in Canadian Politics.

M. Smith habite Niagara-on-the-Lake avec sa femme, l’honorable Gene Anne Smith, ancienne juge de la Cour d’appel de la Saskatchewan. Ils ont deux enfants d’âge adulte, Joshua et Sarah, et trois petits-enfants, Emma, Deanna et Ryder.

 

M. Henry Woolf, LL.D. (Saskatoon)                                                                             

[right-click to select an image] 
En 1983, après une carrière très bien remplie au théâtre, à la télévision et au cinéma, Henry Woolf est venu en Saskatchewan afin d’occuper un poste au département d’arts dramatiques de l’Université de la Saskatchewan. Il a apporté une contribution importante aux générations d’écrivains, d’acteurs, de directeurs de scène et d’autres professionnels du théâtre dont il a lancé et orienté les carrières.

Ayant étudié à l’Université de Londres, à l’Université de Bristol et au College of William and Mary, à Williamsburg, en Virginie, c’est en 1957, pendant qu’il suivait son cours de direction à Bristol, que M. Woolf a commandé et dirigé la première pièce d’Harold Pinter, The Room. Ses nombreuses représentations se sont succédé sur la scène à Londres, avec des metteurs en scène et acteurs de renom, et récemment, on a pu le voir dans Monologue, en 2007, à Leeds, dans Waiting for Godot, au théâtre Persephone, en 2008, dans The Merchant of Venice au Shakespeare on the Saskatchewan, en 2009, ainsi que dans The Caretaker, au théâtre Persephone, en 2011.

M. Woolf a livré des exposés sur les dramaturges à l’échelle nationale et internationale, et en 1988, il a dirigé une production de sa pièce, Steer Clear of Kafka, au 25th Street Theatre situé à Saskatoon. En 1997, sa pièce Bim and Bub a été présentée en première mondiale au même théâtre.

En 1991, M. Woolf assume la direction du festival Shakespeare on the Saskatchewan, auquel il donne un nouveau souffle. Ce festival est donc toujours prospère aujourd’hui, faisant partie intégrante de la vie culturelle à Saskatoon. M. Woolf en a été le directeur artistique jusqu’en 2000.

Parmi les autres réalisations de M. Woolf figurent de nombreuses participations à des films tels que The Lion in Winter, en 1968, The Marat Sade, en 1964; Catherine The Great, en 1979, et Tell Me Lies, en 1970. À la télévision, ses contributions comprennent The Sweeny, en 1975, Doctor Who et The Sun Makers, en 1977 et Monologue, en 1973, ainsi que certains scripts originaux, dont Johesus, Experiments with Watercress et Beowulf, et Bush Pilot, à la radio de CBC.

M. Woolf est récipiendaire de la distinction Master Teacher Award et d’un doctorat honorifique en droit de l’Université de la Saskatchewan, en plus de s’être vu décerner la Médaille du Centenaire de la Saskatchewan. En 2008, les prix Saskatoon Area and Theatre Awards l’ont honoré en donnant son nom à l’un de ses prix, soit le prix Henry Woolf for Continuing Achievement.

M. Woolf habite Saskatoon avec sa femme, Susan. Ils ont quatre enfants, Marie, Sebastian, Hilda et Benjamin, et huit petits-enfants.

Top

4. Anciens récipiendaires

1985

  • Hilda Allen, S.O.M., C.D.A. (1906-1986)
  • Dr. Mildred Baldwin, S.O.M. (1908-1999) 
  • Jacob A. Brown, C.M., S.O.M. (1926-1992) 
  • The Honourable T.C. Douglas, P.C., C.C., S.O.M. (1904-1986) 
  • Dr. Frederick J. Gathercole, S.O.M. (1908-1993) 
  • Allen Sapp, O.C., S.O.M. 
  • George C. Solomon, C.M., S.O.M., LL.D. (1913-1994) 
  • Dr. Phyllis L. Steele, C.M., S.O.M. (1910-1988)

1986

  • Dr. Saul Cohen, S.O.M. (1921-2008)
  • The Honourable Sylvia O. Fedoruk, O.C., S.O.M., D.Sc., LL.D., D.Hum.L. (1927-2012) 
  • Lyell A. Gustin, S.O.M., LL.D. (1895-1988) 
  • Christian T. Sutter, C.M., S.O.M. (1919-2014) 
  • Phyllis Tinney, S.O.M. (1942-2004)

1987

  • Dr. John H. Archer, O.C., S.O.M. (1914-2004)
  • Angus Bear, S.O.M. (1907-1988) 
  • Dorothy Knowles, C.M., S.O.M., LL.D. 
  • Ted Ohlsen, S.O.M.
  • Lillian Seifert, S.O.M. (1911-1998)

1988

  • The Honourable E.M. Culliton, C.C., S.O.M.,Q.C., D.C.L. (1906-1991)
  • Marguerite Gallaway, C.M., S.O.M., LL.D. 
  • Violet Margaret Jackson Hoag, S.O.M. (1911-2000) 
  • W. Harold Horner, S.O.M., LL.D. (1911-2007) 
  • Alpha Lafond, S.O.M. (1926-2000) 
  • George H. Morris, O.C., S.O.M., LL.D. (1904-1989)

1989

  • E.N. (Ted) Azevedo, S.O.M. (1916-2004)
  • Willa A. Haughton, S.O.M. (1908-2004) 
  • Edward A. Rawlinson, S.O.M., F.C.A. (1917-1992) 
  • Anne Szumigalski, S.O.M. (1922-1999) 
  • Arthur L. Wallman, S.O.M. (1928-2011)

1990

  • Dr. Frederick T. Cenaiko, C.M., S.O.M. (1926–2012)
  • Reta Cowley, S.O.M. (1910-2004) 
  • Dr. Burton M. Craig, S.O.M. (1918-1997) 
  • Walter C. Nelson, S.O.M. 
  • Ann M. Sudom, S.O.M.

1991

  • Dr. Ronald DePauw, C.M., S.O.M.
  • Yvonne Hassett, S.O.M. 
  • Dr. Louis Horlick, O.C., S.O.M., F.R.C.P.(C) (1921-2012) 
  • The Honourable F.W. Johnson, O.C., S.O.M., Q.C. (1917-1993) 
  • Annie Johnstone, S.O.M. (1899-1994) 
  • Emmie Oddie, C.M., S.O.M. (1916- 2013)

1992

  • George R. Bothwell, S.O.M. (1916-1996)
  • Chief Samuel Bunnie, S.O.M. (1945-2004) 
  • John V. Hicks, S.O.M., D.Litt. (1907-1999) 
  • Dr. C. Stuart Houston, O.C., S.O.M., D.Litt., F.R.C.P.(C) 
  • Ida M. Petterson, S.O.M. (1912-1999)

1993

  • Marjorie Sinclair Butterworth, S.O.M. (1902-2004)
  • David G. Greyeyes, C.M., S.O.M. (1914-1996) 
  • Dr. Orville K. Hjertaas, C.M., S.O.M. (1917-1998) 
  • Ruth Pawson, S.O.M. (1908-1994)
  • Earl W. Peters, S.O.M. (1910-1993) 
  • Dr. Ali H. Rajput, O.C., S.O.M.

1994

  • Robert R. Ferguson, C.M., S.O.M., LL.D. (1917-2006)
  • Christine (Willy) Hodgson, C.M., S.O.M. (1935-2003) 
  • Dr. George F. Ledingham, S.O.M., LL.D. (1911-2006) 
  • William Perehudoff, C.M., S.O.M. (1918- 2013) 
  • Dr. William A. Riddell, O.C., S.O.M. (1905-2000) 
  • Carole Sanderson, C.M., S.O.M. (1939-2013)

1995

  • Dr. Lloyd I. Barber, C.C., S.O.M. (1932-2011)
  • Dr. Elisabeth H. Pasztor Brandt, S.O.M. (1922-1999) 
  • The Reverend Robert Ogle, O.C., S.O.M. (1928-1998) 
  • Victor H. Pearsall, S.O.M. (1915 – 2011) 
  • Theresa Stevenson, C.M., S.O.M. 
  • Edward K. (Ted) Turner, C.M., S.O.M., LL.D.

1996

  • Angus Campbell, C.M., S.O.M. (1917-2002)
  • Dr. Howard Leyton-Brown, C.M., S.O.M., D.F.C. 
  • Dr. Morris C. Shumiatcher, O.C., S.O.M., S.J.D., Q.C. (1917-2004) 
  • Dr. J.W.T. Spinks, C.C., S.O.M., M.B.E. (1908-1997) 
  • Tillie Taylor, S.O.M.(1922-2011)

1997

  • Boyd M. Anderson, C.M., S.O.M., LL.D.
  • Margaret Belcher, S.O.M. (1920-2003) 
  • Carol Gay Bell, C.M., S.O.M. 
  • Victor Cicansky, C.M., S.O.M. 
  • Dr. Stirling McDowell, S.O.M. (1931-2002) 
  • R. Ross Pinder, S.O.M. (1918-2004)

1998

  • Isabelle Butters, C.M., S.O.M.
  • Dr. Constantine A. Campbell, C.M., S.O.M. 
  • Roger C. Carter, O.C., S.O.M., Q.C., LL.M., LL.D. (1922-2009) 
  • John Green, C.M., S.O.M., Q.C. (1915-2007) 
  • Savella Stechishin, C.M., S.O.M., D.C.L. (1904-2002)

1999

  • Dr. Marc A. Baltzan, O.C., S.O.M. (1929-2005)
  • Frederick W. Hill, C.M., S.O.M., D.F.C. (1920-2008) 
  • Gordon S. MacMurchy, S.O.M. (1925-2005) 
  • H. Frances Morrison, S.O.M. (1918 – 2011) 
  • The Honourable Pamela Wallin, O.C., S.O.M., D.Litt. 
  • The Honourable Dr. Stephen Worobetz, O.C., S.O.M., M.C., LL.D. (1914-2006) 
  • Clifford E. Wright, O.C., S.O.M., LL.D. (1927-2014)

2000

  • The Honourable Allan E. Blakeney, P.C., O.C., S.O.M., Q.C., D.C.L.,F.R.S.C. (1925-2011)
  • Lorne Dietrick, S.O.M. (1915-2005) 
  • Bill Hanson, S.O.M. (1925-2012) 
  • Robert N. Hinitt, C.M., S.O.M. (1926-2011) 
  • Ruth Horlick, S.O.M. 
  • Dr. Krishna Kumar, C.M., S.O.M. (1931-2014) 
  • Sandra Schmirler, S.O.M. (1963-2000) (posthumous) 
  • Fred L. Wagman, S.O.M.

2001

  • The Honourable Dr. Lynda M. Haverstock, C.M., S.O.M., LL.D. (Ex-Officio)
  • His Royal Highness The Prince of Wales, K.G., K.T., G.C.B., O.M., S.O.M., C.D., A.D.C. (Honorary Membership) 
  • Neil Jahnke, S.O.M. (1942-2012) 
  • M.L. (Peggy) McKercher, C.M., S.O.M., LL.D. 
  • Dr. Lalita Malhotra, C.M., S.O.M. 
  • Kenneth Mitchell, C.M., S.O.M. 
  • Dr. Geoffrey Pawson, C.M., S.O.M. (1938-2012) 
  • Jacqui Shumiatcher, S.O.M., LL.D. 
  • Dr. Ernest G. Walker, C.M., S.O.M.

2002

  • Nahid Ahmad, S.O.M.
  • Joseph (Joe) Fafard, O.C., S.O.M. 
  • Claude Petit, C.M., S.O.M., C.D. 
  • Roger Phillips, O.C., S.O.M., F.Inst.P. (1939-2013)
  • William (Bill) Small, S.O.M. (1927-2010) 
  • Dr. Charles (Red) Williams, C.M., S.O.M.

2003

  • Dr. Lorne Babiuk, O.C., S.O.M.
  • Margaret Cugnet, S.O.M. 
  • Bernard Michel, S.O.M. 
  • The Honourable Roy Romanow, P.C., O.C., S.O.M., Q.C., LL.B., LL.D., D.U. 
  • Jack Sures, C.M., S.O.M. 
  • Guy Vanderhaeghe, O.C., S.O.M.

2004

  • Byrna Barclay, S.O.M.
  • Lorne Carrier, S.O.M. 
  • Dr. Dennis Kendel, S.O.M. 
  • Dr. John McLeod, S.O.M. 
  • Suzanne Claire Olaski, S.O.M. 
  • Dr. Rajendra Sharma, S.O.M. 
  • Gordon W. Staseson, C.M., S.O.M., LL.D.

2005

  • Freda Ahenakew, C.M., S.O.M., LL.D. (1932-2011)
  • Donald W. Black, C.M., S.O.M. 
  • Maria Campbell, O.C., S.O.M., LL.D. 
  • Irène Fournier Chabot, C.M., S.O.M. 
  • Dr. James Dosman, O.C., S.O.M., F.R.C.P. (C), F.R.S.C., F.C.A.H.S. 
  • Dr. Bryan L. Harvey, O.C., S.O.M., F.R.A.I.C. 
  • Lusia Pavlychenko, S.O.M. (1933-2012) 
  • Joseph Pettick, S.O.M., LL.D., F.R.A.I.C. (1924-2010) 
  • Garnet (Sam) Richardson, S.O.M. 
  • John Francis (Frank) Roy, S.O.M., LL.D. 
  • Dr. Aruna (Annu) Lakdawala Thakur, S.O.M. 
  • The Most Reverend V. James Weisgerber, S.O.M., O.M., D.D.

2006

  • The Honourable Dr. Gordon L. Barnhart, S.O.M. (Ex-Officio)
  • His Royal Highness The Earl of Wessex, K.G., K.C.V.O., S.O.M., A.D.C. (Honorary Membership) 
  • Calvin Abrahamson, O.C., S.O.M., C.D.A. 
  • Anna Ingham, C.M., S.O.M. (1911 - 2013) 
  • Dr. David Kaplan, C.M., S.O.M. 
  • Lester Lafond, S.O.M. 
  • Dr. William Waiser, S.O.M., F.R.S.C.

2007

  • The Very Reverend Dr. Walter H. Farquharson, S.O.M., D.D.
  • Dr. D. Michael Jackson, C.V.O., S.O.M., C.D. 
  • Donald C. Kerr, S.O.M. 
  • Dr. Reuben John Mapletoft, S.O.M. 
  • James V. Scarrow, S.O.M. 
  • Cora F. Thomson, S.O.M. 
  • Brian D. Towriss, S.O.M.

2008

  • The Honourable Edward D. Bayda, S.O.M., Q.C., LL.D. (1931-2010)
  • Dr. Eli Bornstein, S.O.M. 
  • Dr. Elizabeth Brewster, C.M., S.O.M. (1922 – 2012) 
  • Elder Antoine (Tony) E. Cote, S.O.M. 
  • L. Irene Dubé, S.O.M., LL.D. 
  • Leslie D. Dubé, S.O.M., LL.D. 
  • Bob Ellard, S.O.M. 
  • Gavin Semple, S.O.M.

2009

  • Casimir J. Broda, S.O.M.
  • Dr. Sharon A. Butala, O.C., S.O.M., LL.D. 
  • Dr. Donald Grant Devine, S.O.M., F.A.I.C. 
  • Elder Alma Kytwayhat, S.O.M. (1942-2011) 
  • Harold H. MacKay, O.C., S.O.M., Q.C., LL.B., LL.D., F.AIC 
  • Jack MacKenzie, S.O.M. 
  • Dr. David Millar, S.O.M. 
  • Arne F. Petersen, S.O.M. 
  • Linda K. Rudachyk, S.O.M. 
  • Lorne Scott, C.M., S.O.M. 
  • William Shurniak, S.O.M., LL.D. 
  • Geoffrey Ursell, S.O.M.

2010

  • Maurice (Mo) Bundon, S.O.M.
  • Donald E. Kramer, S.O.M., LL.D. 
  • Dr. Janice MacKinnon, C.M., S.O.M. 
  • Dr. J.D. (Jack) Mollard, O.C., S.O.M. 
  • Elizabeth Raum, S.O.M. 
  • Dr. Douglas A. Schmeiser, S.O.M., Q.C. 
  • Myrna F. Yuzicapi, S.O.M.

2011

  • Chief Darcy M. Bear, S.O.M.
  • Joseph L. Bourgault, S.O.M. 
  • Dr. Edward F. G. Busse, S.O.M., F.R.C.P.S.(C) 
  • Ronald Carson, S.O.M.
  • Malcolm Jenkins, S.O.M. 
  • Courtney Milne, S.O.M. (1943-2010) posthumous 
  • Dr. Karim W. Nasser, S.O.M. 
  • Shirley Schneider, S.O.M. 
  • Ruth Smillie, S.O.M.

2012

  • The Honourable Vaughn Solomon Schofield, S.O.M., S.V.M (Ex-Officio)
  • Raymond E. Ahenakew, S.O.M. 
  • Bruce W. Beatty, C.M., S.O.M., C.D. (1922-2011) posthumous 
  • Sandra L. Birdsell, C.M., S.O.M. 
  • Dr. Barbara Keirnes Young, S.O.M. 
  • W. Thomas Molloy, O.C., S.O.M., Q.C., LL.B., LL.D. 
  • Dr. Brian G. Rossnagel, S.O.M. 
  • David A. Thauberger, C.M., S.O.M.
  • Brett Wilson, C.M., S.O.M., LL.D.

2013

  • Dr. Richard B. Baltzan, O.C., S.O.M., F.R.C.P. (C)
  • John V. Cross, S.O.M. 
  • May Henderson, S.O.M. 
  • Grant J. Kook, S.O.M., C.Dir. 
  • Dr. J.R. (Jim) Miller, S.O.M., F.R.S.C. 
  • Dr. George R. Reed, C.M., S,O.M., LL.D. 
  • Arthur Tsuneo Wakabayashi, C.M., S.O.M.

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve