Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan`s web site have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow text box that resembles the link below and can be found in the right hand rail of the page. The home page for French-language content on this site can be found here:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

The results of software-based translation do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos, and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

La petite enfance : une priorité

La grande aventure 

Hind Rami

Quitter son domicile et s’installer dans une nouvelle province n’est pas chose facile… cependant, lorsqu’un projet supporte un tel changement, il n’en ressort que du positif. Hind Rami, originaire de Maroc, s’est établie en Colombie-Britannique avant de s'installer en Saskatchewan il y douze ans.  Le projet d’Hind était de fonder deux centres de la petite enfance.

« Tout a débuté en faisant du bénévolat dans le centre de la petite enfance francophone en Colombie Britannique que mon fils de trois ans fréquentait. Il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour découvrir toutes les joies d’être à côté des enfants et des familles et aussi d’être inspirée par le dévouement, la créativité et le savoir des éducatrices que j’avais rencontrées. »

Afin d’ouvrir ces centres, Hind doit obtenir son diplôme d’éducatrice en petite enfance. Maintenant établie en Saskatchewan, elle s’inscrit au Collège Mathieu. 

College Mathieu

Le Collège Mathieu est une institution francophone d’éducation postsecondaire qui offre des programmes de formation technique et professionnelle qui favorise l’employabilité et l’épanouissement des Francophones et Francophiles.

Le programme en éducation en petite enfance permet de remédier aux pénuries de main d’œuvre dans ce domaine prioritaire pour le gouvernement et la communauté francophone.  Le Collège Mathieu a présentement 119 étudiants inscrits dans ce programme.

Le programme est offert en ligne et il est possible de créer son propre parcours permettant ainsi un triple équilibre : famille, travail et études. Puisque le programme est offert en français, Hind étudie dans sa langue maternelle. 

Elle bénéficie également du remboursement de ses frais de scolarité en tant qu’étudiante en éducation à la petite enfance.  « L’appui du gouvernement est remarquable, aucune autre province ne rembourse les frais de scolarité pour ce programme. » soutient-elle.

En Octobre 2015, le ministère de l’Enseignement supérieur de la Saskatchewan a accordé au Collège Mathieu le statut d’institution désignée pouvant accueillir les étudiants internationaux.  Cette désignation permettra au Collège d’offrir aux étudiants internationaux des opportunités d'apprentissage adéquates permettant une meilleure intégration dans le monde du travail.

Bien qu’elle n’opère plus ses centres, Hind travaille toujours comme consultante dans le domaine de la petite enfance en Saskatchewan. Douze années se sont écoulées, et elle se rappelle de ses débuts : « Moi qui croyais en savoir beaucoup je me suis aperçue que je ne savais rien, du moins dans ce domaine. Être éducatrice à la petite enfance n’est pas juste une profession, c’est un savoir-être, une passion, un honneur! »

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve