Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan`s web site have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow text box that resembles the link below and can be found in the right hand rail of the page. The home page for French-language content on this site can be found here:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

The results of software-based translation do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos, and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

La Couronne et le Lieutenant-gouverneur

Top

1. La Couronne

Le système politique du Canada se compose de trois éléments principaux :

 

Démocratie parlementaire

Dans le système de gouvernement du Canada, le Parlement compte trois branches : le gouverneur général, la Chambre des communes et le Sénat, où les lois sont débattues et ensuite votées. Sur l’avis du premier ministre, le monarque nomme son représentant, le gouverneur général. Celui-ci, sur l’avis du premier ministre également, nomme les sénateurs, qui représentent différentes régions. Pour leur part, les membres de la Chambre des communes sont élus par la population de leur circonscription électorale pour qu’ils la représentent, créant ainsi une démocratie parlementaire.

Selon ce système de « gouvernement responsable », les ministres doivent garder la confiance de la majorité des membres élus de la Chambre des communes (au fédéral) ou de l’Assemblée législative (au provincial).

 

État fédéral

Il existe deux compétences concurrentes au Canada : le gouvernement central à Ottawa et les dix gouvernements provinciaux. Ces deux ordres de gouvernement sont dits « cosouverains », car chacun a des responsabilités constitutionnelles exclusives et d’autres qui sont partagées; ensemble, ils forment l’État canadien. Pour ce qui est des trois territoires, bien que leur autorité leur soit conférée par le Parlement du Canada, ils ont le droit d’exercer un grand nombre de pouvoirs similaires à ceux des provinces. La forme de leur gouvernement continue d’évoluer.

 

Monarchie constitutionnelle

Le chef de l’État canadien est un monarque héréditaire, Sa Majesté la reine Elizabeth II, reine du Canada, qui règne sur la démocratie parlementaire et l’État fédéral du Canada. La Reine est représentée par le gouverneur général dans l’ensemble du Canada et le lieutenant-gouverneur dans chacune des dix provinces, à qui elle délègue la plupart de ses fonctions de chef d’État.

Top

2. Le Lieutenant-gouverneur

Le lieutenant-gouverneur est le représentant de la Reine en Saskatchewan. Cette fonction est non partisane et apolitique. Le lieutenant-gouverneur agit sur les conseils du premier ministre et du gouvernement, mais il a le droit de conseiller, d’encourager ou de mettre en garde.

Une des responsabilités du lieutenant-gouverneur est de s’assurer que la Saskatchewan est toujours servie par un premier ministre. Le lieutenant-gouverneur préside la cérémonie d’assermentation du premier ministre, du juge en chef de la Saskatchewan et des ministres du Cabinet. Le lieutenant-gouverneur peut convoquer, proroger ou dissoudre l’Assemblée législative. Il a notamment comme fonctions de faire la lecture du discours du Trône et d’accorder la sanction royale aux lois de l’Assemblée législative. Le lieutenant-gouverneur signe les documents officiels et s’entretient avec le premier ministre.

Pour en savoir plus à ce sujet, consultez le site The Lieutenant Governor of Saskatchewan (en anglais).
Top

3. Le discours du Trône

Au début de chaque séance de l’Assemblée législative, le gouvernement présente ses priorités dans le discours du Trône lu par le lieutenant-gouverneur au nom du gouvernement. Vous pouvez consulter le dernier discours ainsi que les discours précédents dans cette section.

 


 

 2014  Prononcé lors de l'ouverture de la quatrième session de la vingt-septième législature. Le mercredi 22 octobre 2014
 2013  Prononcé lors de l'ouverture de la troisième session de la vingt-septième législature. Le mercredi 23 octobre 2013
 2012  Prononcé lors de la deuxième session de la vingt-septième législature. Le jeudi 25 octobre 2012
 2011  Prononcé lors de la première session de la vingt-septième législature. Le lundi 5 décembre 2011
 2010  Prononcé lors de la quatrième session de la vingt-sixième législature. Le mercredi 27 octobre 2010
 2009  Prononcé lors de la troisième session de la vingt-sixième législature. Le mercredi 21 octobre 2009
 2007  Prononcé lors de la première session de la vingt-sixième législature. Le lundi 10 décembre 2007

 

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve