Effective Friday, September 17, a province-wide mandatory masking order will be implemented for all indoor public spaces. 

Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan's website have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow box in the right or left rail that resembles the link below. The home page for French-language content on this site can be found at:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

Software-based translations do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language. The Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

Dre Elizabeth Beckett Matheson, une héroïne de soins de santé à Onion Lake

First Female Doctor Portrait
Dre Elizabeth Matheson (vers 1920)

Mars est le Mois de l’histoire des femmes, et cette année, les Archives provinciales célèbrent cet événement en soulignant la contribution de la Dre Elizabeth Beckett Matheson, première femme médecin en Saskatchewan.

Elizabeth Beckett Scott est née en 1866 dans le Haut-Canada (aujourd’hui l’Ontario). En 1878, sa famille déménage au Manitoba. Elle termine ses études secondaires à Winnipeg et travaille comme enseignante de 1882 à 1887.

En 1887, elle poursuit ses études en médecine au Women’s Medical College de l’Université Queen’s à Kingston, en Ontario. Toutefois, après sa première année, elle décide de partir en Inde en tant que missionnaire. Sa mission est écourtée par le paludisme, et elle retourne alors au Manitoba pour guérir.

En 1891, elle épouse le révérend John Matheson et ensemble, ils déménagent en Saskatchewan, afin de travailler à la mission anglicane d’Onion Lake. Elle y travaille à titre de directrice et d’infirmière en chef de l’école de la mission, qui offrait une éducation primaire aux enfants des colons et des collectivités autochtones et métisses de la région. Même s’il s’agissait d’un externat, les Matheson ont hébergé de nombreux enfants qui fréquentaient l’école.

À l’époque, il fallait parcourir 100 kilomètres pour se rendre d’Onion Lake à la ville la plus proche, North Battleford. En raison de cette distance, les demandes locales de soins médicaux étaient nombreuses. Ainsi, en 1895, Elizabeth Matheson retourne au Manitoba pour poursuivre ses études en médecine. Elle a terminé sa deuxième année au Manitoba Medical College avant d’interrompre ses études, cette fois-ci pour donner naissance à son troisième enfant. Elle reprend par la suite ses études au Women’s Medical College de Toronto, et obtient un diplôme en médecine du Trinity College en 1898.

First Female Doctor
Elizabeth Matheson, à l’époque où elle s’est mariée (1891)

La docteure Elizabeth Matheson est retournée à Onion Lake, devenant la première femme médecin des Territoires du Nord-Ouest. Toutefois, elle n’est pas la première femme médecin officiellement inscrite dans les Territoires du Nord-Ouest. À ce moment-là, l’inscription obligeait le demandeur à se rendre à Calgary pour passer un examen oral, et c’est pourquoi la docteure Matheson avait choisi de renoncer à l’inscription. Néanmoins, en 1901, elle est affectée à un poste rémunéré de médecin au sein du gouvernement en reconnaissance de son travail pendant une épidémie de variole. En 1904, elle retourne suivre un cours de mise à niveau au Manitoba Medical College et est finalement inscrite en tant que médecin dans les Territoires du Nord-Ouest.

La docteure Matheson a pratiqué la médecine à Onion Lake pendant 20 ans. Bien qu’elle offrait principalement ses services médicaux à l’école de la mission, elle parcourait parfois de grandes distances pour fournir des soins dans des collectivités comme Frog Lake. On raconte souvent l’histoire suivante qui illustre le dévouement de la Dre Matheson pour sa profession : elle avait parcouru 120 kilomètres dans un arrière-pays éloigné, en hiver, transportant son bébé, afin de traiter un jeune garçon ayant subi une grave fracture à la jambe. La Dre Matheson ne voyait rien de remarquable dans ce geste – pour elle, cela faisait simplement partie de son devoir de médecin.

Elizabeth Matheson est restée à la mission d’Onion Lake encore un an après le décès de son mari, avant de déménager à Winnipeg en 1918, où elle a occupé un poste d’inspectrice médicale adjointe pour les écoles publiques de Winnipeg. Elle a conservé ce poste jusqu’à sa retraite en 1941, à l’âge de 75 ans.

La docteure Elizabeth Matheson est décédée en 1958 à l’âge de 92 ans.

Une exposition consacrée à la Dre Elizabeth Matheson est présentée aux Archives provinciales de la Saskatchewan au cours du mois de mars. Cette exposition rend également hommage aux héros d’aujourd’hui qui œuvrent dans le domaine des soins de santé et qui sont au service de notre province pendant la pandémie de COVID-19.

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve