Learn more about COVID-19 in Saskatchewan. Case numbers are updated daily. 

Effective December 17, all private dwelling indoor gatherings are limited to immediate households only.  Review all public health measures 

Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan's website have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow box in the right or left rail that resembles the link below. The home page for French-language content on this site can be found at:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

Software-based translations do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language. The Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

Liens irlandais : Le portrait de Mary Palliser est rapatrié

Painting of Mary Palliser by Victorian-era Irish artist Sir Frederic William Burton (1816-1900)
Tableau de Mary Palliser par l'artiste irlandais de
l'époque victorienne, Sir Frederic William Burton (1816-1900)

Mary Palliser était une artiste d’une famille irlandaise distinguée bien connue à l’époque victorienne. Il y a quelque temps, un portrait d’elle en est venu à faire partie de la collection des Archives provinciales de la Saskatchewan et a récemment été rendu à son pays d’origine, l’Irlande. L’histoire de l’acquisition et du rapatriement de cette peinture est fascinante et teintée de romance.

Mary était la sœur du capitaine John Palliser, un géographe et explorateur irlandais qui a aidé à cartographier le Canada dans les années 1850. Il a visité de nombreux lieux, dont un réseau de ruisseaux dans le centre du Canada en 1857, qu’il a nommé Wascana (dérivé de son nom cri, Oskana). Avec l’arrivée du Chemin de fer Canadien Pacifique en 1882, la région a été rebaptisée Regina.

En 1871, sir Frederic William Burton, artiste irlandais renommé et, plus tard, directeur de la National Gallery de Londres, a peint un portrait de Mary Palliser. L’ensemble de son œuvre est connu pour ses thèmes souvent dramatiques et romantiques.

Le portrait de Mary Palliser ne fait pas exception au style théâtral de sir Burton. Bien qu’on en connaisse peu sur leur relation, la rumeur veut que Mary Palliser et sir Burton aient été amoureux et que le portrait soit peut être un cadeau de fiançailles. Un indice se trouve dans le tableau : une bague au doigt de Mary.

La façon dont le portrait est arrivé en Saskatchewan demeure un mystère, mais il a été laissé à la collection des Archives par la personne qui a commandé le portrait, soit un parent d’un ami de la famille Palliser.

Dans le cadre de la rédaction de son livre The Palliser Expedition (Toronto, 1963), l’historienne Irene Spry a mené des recherches approfondies sur l’expédition Palliser et a retrouvé la correspondance familiale restante. Elle a également écrit sur le sujet pour l’introduction et l’édition de The Papers of the Palliser Expedition, 1857 1860 (Toronto, 1968) publié par la Champlain Society. Au cours de ces travaux, Mme Spry a fait la rencontre d’Enid E. Lenox Conyngham dans le cadre de ses recherches portant sur les liens familiaux des Palliser et les artefacts ayant appartenu à la famille.

Tout cela a mené à la découverte de la magnifique peinture.

En 1994, Mme Spry a convaincu Mme Lenox Conyngham d’envoyer le portrait aux Archives pour qu’il puisse être conservé en toute sécurité. Le portrait de Mary Palliser n’avait pas été présenté au public depuis que Gerald Lenox Conyngham l’avait prêté en 1900 à une exposition commémorative des œuvres de Burton, jusqu’à ce que les Archives le prêtent à la Galerie Nationale d’Irlande pour l’exposition intitulée Frederic William Burton : For the Love of Art en 2017.

Désormais, ce portrait est de retour dans son pays, ayant été confié à la Waterford Art Gallery de Waterford, en Irlande, dans le cadre d’une entente de prêt à long terme. Bien que Mary Palliser soit morte jeune et que sa relation avec Frederick William Burton soit nimbée de mystère, la toile est un artefact d’une autre époque et représente une petite partie des rapports de longue date de la Saskatchewan avec l’histoire de l’Irlande.

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve