Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan's website have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow box in the right or left rail that resembles the link below. The home page for French-language content on this site can be found at:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

Software-based translations do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language. The Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

Les traversiers : une affaire de famille

L’histoire de la famille de Cory Sandness est étroitement liée aux traversiers.

Cory a passé une bonne partie de ses 21 années de service au ministère de la Voirie sur les traversiers ou en rapport étroit avec ceux-ci. Il est spécialiste des opérations maritimes au sein de la division des opérations aériennes et maritimes du Ministère. Il est responsable des politiques, de l’expertise technique, de la formation et de la planification stratégique à court et à long terme.  

Cory Sandness

Le métier de conducteur de traversier n’est pas nouveau pour Cory.

« Je suis né et j’ai grandi près du traversier de Weldon et la rivière a toujours occupé une place spéciale dans mon cœur. J’y ai vécu mon enfance à pratiquer le piégeage, la pêche et la chasse et, au cours de cette période de ma vie, j’ai acquis un énorme respect pour ce cours d’eau et ce qu’il nous apporte, à moi et à ma famille, mais aussi à notre province et à tous les gens qui y habitent », a déclaré M. Sandness.

En 1905, lorsque la Saskatchewan est devenue une province et a pris en charge les services de traversiers, elle comptait 17 bacs à câble et un traversier à vapeur sur ses voies navigables. En 1926, il y en avait 47, transportant chaque année des centaines de milliers de passagers, de véhicules, de chevaux et de bovins. 

« Mon grand-père et ma grand-mère du côté de ma mère étaient tous deux conducteurs de traversier. Mon grand-père a commencé sa carrière sur le traversier de Birch Hills, puis il a été nommé conducteur en chef du traversier de Weldon. Il a pris sa retraite en 1984, après 31 ans de service. Quant à ma grand-mère, elle a travaillé sur le traversier de Birch Hills jusqu’à sa fermeture, puis à temps partiel sur le traversier de Weldon jusqu’à la retraite de mon grand-père », explique M. Sandness.

Cory Sandness Grandparents

Cory ignore le nombre d’années de service de sa grand-mère, mais elle était une pionnière dans l’industrie. 

« Elle était probablement l’une des premières (voire la première) femmes conductrices de traversier dans l’histoire des traversiers de la Saskatchewan. De plus, elle avait le statut d’Indienne (inscrite) visée par un traité et était une survivante des pensionnats autochtones », précise-t-il.

Aujourd’hui, 12 traversiers, une barge et plus de 50 conducteurs assurent un service quotidien gratuit du printemps – généralement à partir d’avril – jusqu’à la prise des glaces. Chaque traversier fluvial peut accueillir six voitures. Celui de Riverhurst, sur le lac Diefenbaker, peut transporter 15 voitures. Ces traversiers sont un lien essentiel du réseau routier de la Saskatchewan.

« Les traversiers assurent la liaison entre les gens, les communautés et les régions rurales et notre réseau routier. Ils permettent de répondre à des besoins urgents, d’assurer la livraison de biens et la prestation de services, de faciliter les évacuations en cas d’incendie de forêt et de fermeture de ponts, et ils servent de raccourcis pour les déplacements, les activités récréatives et le tourisme », affirme M. Sandness.

Ce dernier ajoute qu’ils constituent également un lien important pour les agriculteurs qui veulent se rendre sur leurs terres et livrer des pièces et du carburant.

Si vous n’êtes jamais monté à bord d’un traversier de la Saskatchewan, il est peut-être temps d’essayer quelque chose de nouveau. Si vous faites un tour avec Cory, il se peut qu’il vous raconte une anecdote « de traversée ».

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve