Effective Friday, September 17, a province-wide mandatory masking order will be implemented for all indoor public spaces. 

Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan's website have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow box in the right or left rail that resembles the link below. The home page for French-language content on this site can be found at:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

Software-based translations do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language. The Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

Célébrer l’importance de l’alphabétisation pendant les périodes difficiles

En guise de témoignage de reconnaissance envers les nombreux membres du personnel et bénévoles qui ont à cœur d’offrir des programmes d’alphabétisation et de littératie novateurs partout en Saskatchewan, quoi de mieux que de souligner la Journée de littératie familiale le 27 janvier 2021 et la Semaine de l’alphabétisation du 24 au 30 janvier 2021?

Grâce à une multitude d’initiatives en matière d’alphabétisation, nous avons surmonté les obstacles posés par la pandémie et nous avons pu, avec certaines modifications, continuer d’aider les enfants et les familles.

Activités amusantes d’alphabétisation familiale

Le poste de coordination de l’alphabétisation familiale a été créé par le Réseau de littératie et d’alphabétisation de Prince Albert (Prince Albert Literacy Netwok – PALN) en 1998, en réponse aux citoyens qui réclamaient des programmes d’alphabétisation à Prince Albert. Depuis, le PALN aide les familles avec l’alphabétisation en offrant de la formation, des tuteurs, des programmes et un éventail de ressources.

Jasmine Thorpe turns herself into a crayon
La transformation de Jasmine Thorpe en crayon

Pour chaque programme, événement ou projet qu’il propose, le PALN part du principe que les parents ou parents-substituts de l’enfant sont ses premiers enseignants et que le rôle du réseau consiste à épauler les familles au fur et à mesure qu’elles apprennent et grandissent ensemble.

Le PALN supervise également l’une des bibliothèques de prêt de sacs d’histoires les plus importantes au Canada. Un sac d’histoires est une ressource amusante qui encourage les parents ou parents-substituts et les enfants à lire un livre ensemble de façon interactive. Le sac contient un livre d’enfant ainsi que des accessoires, des marionnettes ou des animaux en peluche pour reproduire l’histoire, de même qu’un livre de non fiction accompagné d’une carte d’idées proposant des activités à faire ensemble à la maison.

Kara Thorpe, l’actuelle coordonnatrice de l’alphabétisation familiale, affirme qu’elle a la preuve que les programmes offerts par le PALN aident les familles locales, étant elle-même en mesure de constater la différence qu’ils ont faite dans la vie de son propre enfant. Tout comme bien d’autres enfants, sa fille Jasmine a eu accès à la bibliothèque de prêt et a reçu, pendant quatre semaines, quatre livres par semaine, avec des activités connexes. Une activité en particulier a piqué son intérêt : il lui était demandé sur la carte d’activités de découvrir en combien de choses différentes elle pouvait se transformer en utilisant une simple boîte de carton. Du plaisir à l’infini!

Un effort communautaire

Coordonnatrice du Réseau de littératie et d’alphabétisation de Moose Jaw, Christine Boyczuk est une autre fervente partisane de l’alphabétisation. Elle travaille en première ligne pour offrir une vaste gamme de programmes d’alphabétisation inclusifs qui aident les lecteurs de tous âges : des jeunes enfants faisant leur entrée dans les programmes préscolaires jusqu’aux personnes âgées ayant besoin d’aide pour préserver des liens sociaux.

Bien qu’il ait été particulièrement difficile de continuer d’offrir ces programmes cette année, pendant la pandémie, cela n’a pas découragé Christine Boyczuk. Lorsqu’il a fallu choisir où tenir les activités d’alphabétisation tout en veillant à la sécurité de tous, elle a approché des groupes communautaires.

« Les partenariats que nous avons établis nous ont vraiment aidés pendant la pandémie de la COVID », a-t-elle déclaré. « En fait, je dirais même que travailler avec ces groupes communautaires afin d’offrir ces ressources si importantes est l’une des réussites les plus gratifiantes pour moi. »

Mother and Son Reading Together
Une mère et son fils lisent ensemble

L’un des grands défis a été de poursuivre leur programme de lecture estival, fort populaire, qui est une ressource indispensable pour les enfants qui n’ont habituellement pas accès à des livres une fois l’année scolaire terminée. Puisqu’il leur a été impossible d’utiliser l’école pendant les mois d’été, les groupes communautaires sont encore une fois venus en aide à l’initiative en participant à la recherche d’un nouveau lieu pour offrir l’activité.

Le programme a été modifié et offert de façon à permettre aux gens de Moose Jaw et de la région rurale d’y prendre part en ligne. Les participants ont eu beaucoup de plaisir et les animateurs, les enfants et leurs parents ou parents-substituts ont été très heureux du résultat.

« C’était merveilleux de voir à quel point les participants se sont bien adaptés, surtout les enfants », a précisé Christine Boyczuk. « En cette période où tout le monde s’isolait, les parents comme les enseignants étaient des plus reconnaissants d’avoir ce moment interactif avec leurs enfants. Nous nous sommes tous très bien adaptés à notre nouvelle réalité. »

Promouvoir la culture fransaskoise

Le programme de littératie familiale du Collège Mathieu est offert à toute la communauté francophone de la Saskatchewan et vise à promouvoir la culture fransaskoise. Il est destiné aux familles fransaskoises, francophiles, exogames et nouvellement arrivées qui désirent transmettre la langue française à leurs enfants et la préserver au moyen de son usage au quotidien.

Le coordonnateur Mamady Camara a indiqué que le but du programme est d’aider les familles qui souhaitent continuer d’utiliser la langue française au quotidien, soulignant qu’il « arrive souvent qu’une personne anglophone se marie avec une personne francophone et que les deux souhaitent que leurs enfants parlent les deux langues. Il arrive aussi que des parents unilingues anglophones veuillent que leurs enfants apprennent le français ».

Le but de ce programme d’alphabétisation est d’aider les jeunes enfants à acquérir un éventail de compétences, par exemple : utiliser des expressions françaises, se familiariser à la culture fransaskoise, lire en français, parler et travailler en français tout en s’amusant, converser en français, et apprendre à socialiser et à s’exprimer en français.

« Il arrive très souvent que des parents inscrivent leurs enfants dans notre programme pour les familiariser avec la langue et, constatant l’engouement grandissant que suscite le français dans leur foyer, décident d’inscrire leurs enfants dans une garderie francophone et souhaitent que leurs enfants poursuivent l’apprentissage du français à l’école primaire. Dans bien des cas, ces enfants feront tout leur parcours scolaire en français en Saskatchewan. »

Soutenir les nouveaux parents

L’association du conseil d’apprentissage de Lloydminster (Lloydminster Learning Council Association - LLCA) offre des services, notamment des programmes d’alphabétisation, dans la ville de Lloydminster et ses environs, ce qui représente une population de plus de 50 000 habitants. La LLCA préconise les occasions d’apprentissage tout au long de la vie afin d’améliorer la qualité de vie et d’encourager le renforcement de services communautaires pour les populations sous représentées afin de favoriser une collectivité plus forte.

Tracey Earl-Wolfe Facilitates an Online Literacy Class
Tracey Earl-Wolfe anime un cours d’alphabétisation
en ligne

Madame Earl-Wolfe anime un certain nombre de programmes pour la LLCA, notamment Books for Babies et Fun with Numbers – un programme qu’elle a elle-même mis sur pied. Au cours de la dernière année, elle a été frappée par les défis uniques que doivent surmonter les parents de nouveau nés. « Notre programme est essentiellement destiné aux parents d’enfants âgés de moins d’un an, ce qui signifie que les enfants prenant part au programme sont nés après le début de la pandémie », a-t-elle affirmé.

Les classes de la LLCA destinées aux tout-petits ont été adaptées rapidement et ont basculé en ligne afin de répondre aux besoins de leurs clients pendant la pandémie. Dans un contexte d’éloignement physique, les classes ont été d’une immense utilité pour la santé mentale et le bien-être des parents et parents-substituts qui ont été mis à mal par l’isolement social et la coupure avec la société. Tracey Earl Wolf a rapidement constaté qu’outre les compétences en lecture et en mathématiques, les classes données sur Zoom étaient un moyen pour les familles d’aller chercher quelque chose qui leur manquait : les contacts humains.

« Lorsque vous mettez au monde votre premier enfant pendant la pandémie et que personne n’est autorisé à vous rendre visite, puis vous ramenez votre nouveau-né à la maison, mais êtes effrayé à l’idée de marcher jusqu’au magasin le plus proche, vous êtes privé de l’interaction entre adultes. Les parents se sentaient isolés et seuls », a déclaré Tracey Earl Wolfe.

Elle a découvert que tant les parents que leurs enfants étaient enchantés des leçons. « Imaginez que, pendant la première année de vie de votre bébé, ses seuls contacts avec des humains à l’extérieur de votre bulle familiale soient sur un iPad. »

Aux dires de madame Earl Wolfe, il arrivait souvent que les parents se connectent aux réunions Zoom à l’avance afin de partager des anecdotes et de se donner des conseils sur un sujet ou un autre. Bon nombre des liens formés en ligne se sont poursuivis une fois les programmes terminés.

« Ces programmes ont été si importants au cours de la dernière année, même si c’était uniquement pour que les gens aient des contacts », a-t-elle affirmé avec optimisme. « D’une façon ou d’une autre, nous sommes parvenus à nous trouver. »

Il s’agit seulement de quelques-uns des nombreux programmes d’alphabétisation offerts aux citoyens de la Saskatchewan, et le gouvernement de la Saskatchewan continue de reconnaître le caractère indispensable de ces programmes d’alphabétisation et d’apprentissage en famille, qui contribuent de façon notable à l’emploi, à des salaires plus élevés, à de meilleurs résultats sur le plan de la socialisation et de la santé et à une participation active à la société.

Trouvez un programme d’alphabétisation familial dans votre région.

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve