Effective Friday, September 17, a province-wide mandatory masking order will be implemented for all indoor public spaces. 

Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan's website have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow box in the right or left rail that resembles the link below. The home page for French-language content on this site can be found at:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

Software-based translations do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language. The Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

Phases de la livraison des vaccins

Le Plan de vaccination contre la COVID-19 de la Saskatchewan est conçu pour sauver des vies et arrêter la propagation de la COVID-19. Les renseignements sur la présente page sont fréquemment mis à jour et peuvent changer selon la disponibilité du vaccin et les données les plus récentes sur la COVID-19.

Téléchargez le Plan de la livraison des vaccins - mise à jour le 22 octobre 2021 (en anglais)

Top

1. Vaccination en Saskatchewan

Exigences par rapport aux doses

Actuellement, tous les vaccins contre la COVID-19 approuvés et disponibles au Canada nécessitent deux doses de vaccin par personne.

Tous les résidants de la Saskatchewan âgés de 12 ans et plus sont admissibles à la vaccination. Vous êtes admissible à recevoir la deuxième dose à la suite d’un intervalle de 28 jours après avoir reçu votre première dose.

Des renseignements sur l’administration de votre vaccin contre la COVID-19 se trouvent sur la page Web Vaccin contre la COVID-19.

Top

2. Doses de rappel — Phases un, deux et trois

L'Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) offre des vaccins de rappel contre la COVID-19 selon une approche progressive, en commençant par les personnes les plus vulnérables sur le plan clinique.

Résidants admissibles

Intervalle entre la deuxième et la troisième dose 

adultes âgés de 65 ans et plus six mois
adultes âgés de 50 ans et plus qui habitent dans le Grand Nord ainsi que ceux qui habitent dans des collectivités des Premières Nations six mois
travailleurs de la santé, qui devront présenter à la clinique de vaccination leur pièce d’identité de membre du personnel de la SHA, une copie de leur permis d’exercice de leur organisme de réglementation professionnel ou un talon de chèque de paie de leur lieu de travail six mois
personnes nées en 2009 ou avant qui ont des problèmes de santé sous-jacents qui sont extrêmement vulnérables sur le plan clinique, y compris :
  • les personnes atteintes de troubles respiratoires graves, comme la fibrose kystique (toutes formes), l’asthme sévère et la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) sévère;
  • les personnes atteintes de maladies rares qui augmentent considérablement le risque d’infection, comme l’anémie drépanocytaire (forme homozygote);
  • les personnes qui ont subi une ablation de la rate;
  • les adultes atteints de déficiences développementales très graves qui augmentent le risque, comme le syndrome de Down;
  • les adultes sous dialyse ou souffrants d’une maladie du rein chronique en phase terminale (stade 5);
  • les personnes atteintes de troubles neuromusculaires considérables nécessitant de l’assistance respiratoire.
six mois
résidants de foyers de soins de longue durée, de soins spéciaux ou de soins personnels 28 jours
receveurs de cellules souches et de greffe d’organe; les personnes en traitement actif (chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapies) pour des troubles hématologiques malins; les receveurs d’un traitement à des anticorps anti-CD20 (p. ex. rituximab, ocrelizumab, ofatumumab) 28 jours
personnes atteintes d’états d’immunodéficience primaire ou acquise, qui comprennent, sans toutefois s’y limiter :
  • les personnes souffrant d’un cas de VIH ou de SIDA mal contrôlé (c.-à-d., qui ont un décompte des lymphocytes CD4 actuel de moins de 200 cellules par microlitre pour les adultes ou les enfants);
  • les personnes souffrant d’immunodéficience combinée ou d’immunodéficience cellulaire primaire ou acquise.
28 jours
personnes recevant un traitement immunosuppressif ou immunomodulateur au moment de recevoir le vaccin, y compris :
  • Les personnes qui reçoivent ou qui ont reçu dans les 3 derniers mois un traitement ciblé ou un traitement immunomodulateur contre une maladie auto-immune;
  • Les personnes qui reçoivent ou qui ont reçu dans les 6 derniers mois une chimiothérapie ou une radiothérapie immunosuppressive, quelle que soit l’indication.
28 jours
personnes atteintes de maladie inflammatoire chronique à médiation immunologique qui ont reçu un traitement immunosuppressif avant de recevoir leur vaccin (p. ex. : méthotrexate, azathioprine) 28 jours
personnes qui ont reçu corticothérapie à fortes doses (équivalent à plus de 40 mg de prednisolone par jour pour plus d’une semaine) pour toute raison au cours du mois précédant leur vaccination 28 jours

Les personnes admissibles recevront une lettre du ministère de la Santé ou de leur médecin comprenant les directives sur la façon de recevoir le vaccin de rappel. Les résidants admissibles doivent présenter la lettre avant que le vaccin puisse être administré.

Votre dossier de vaccination sera vérifié à la clinique afin de confirmer qu’un minimum de six mois s’est écoulé depuis votre dernier vaccin contre la COVID-19.

Il est recommandé que le type de vaccin de rappel corresponde à celui des deux doses précédentes de vos vaccins contre la COVID-19. Si vous avez reçu deux doses d’un vaccin à ARNm, votre dose de vaccin de rappel devrait être de ce même type, préférablement du même fabricant. Si vous avez reçu deux doses du vaccin AstraZeneca, il est recommandé de recevoir une dose de vaccin à ARNm comme vaccin de rappel.

Top

3. Jeunes âgées de 5 à 11 ans

Consultez Vaccinations pour les enfants de 5 à 11 ans pour de renseignements.

Top

4. Troisième et quatrième doses pour les voyages

Le gouvernement de la Saskatchewan a approuvé des doses supplémentaires de vaccin contre la COVID-19 pour les personnes qui pourraient les nécessiter aux fins de voyages internationaux. Les troisième et quatrième doses de vaccins sont disponibles aux cliniques de la SHA et aux pharmacies participantes.

Pour les voyages internationaux, veuillez consulter les renseignements sur la COVID-19 offerts par le gouvernement du Canada et par votre pays de destination.

DISPONIBILITÉ DU VACCIN ASTRAZENECA : veuillez noter que la disponibilité au Canada du vaccin AstraZeneca est limitée. Il est recommandé que les résidants de la Saskatchewan qui nécessitent le vaccin AstraZeneca appellent la ligne Info-Santé en composant le 811 pour des renseignements sur la disponibilité du vaccin AstraZeneca.

Top

5. Preuve de vaccination ou exigences en matière de tests

Le ministère de la Santé et l’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) ont annoncé le 30 août 2021 qu’ils collaboreront avec des représentants du secteur de la santé publique afin d’établir une politique qui obligera les travailleurs de la santé de première ligne de présenter une preuve de vaccination à leur lieu de travail. Si ces fournisseurs de soins ne sont pas entièrement vaccinés pour des raisons médicales ou religieuses, ils devront passer régulièrement des tests de dépistage de la COVID-19.

À compter du 1er octobre 2021, une politique exigeant une preuve de vaccination ou un résultat négatif à un test de dépistage sera en vigueur pour tous les employés des ministères, des sociétés d’État et des organismes du gouvernement de la Saskatchewan. Ainsi, les employés de tous les ministères et organismes et de toutes les sociétés d’État du gouvernement de la Saskatchewan devront être entièrement vaccinés au plus tard le 1er octobre. Les employés qui ne fournissent pas de preuve de vaccination seront tenus de fournir régulièrement la preuve d’un résultat négatif (en anglais) à un test de dépistage.

L’élaboration de protocoles est en cours concernant la preuve exigée d’un résultat négatif à un test de dépistage pour les résidants qui choisissent cette option; ces protocoles s’accompagneront de la documentation présentant la preuve d’un résultat négatif à un test de dépistage PCR ou à un test antigénique rapide pour dépister la COVID-19 fourni par un fournisseur de soins de santé agréé, y compris les fournisseurs privés de tests de dépistage de la COVID-19.

Les détails au sujet de ces politiques en milieu de travail seront annoncés en septembre.

Le gouvernement de la Saskatchewan invite les autres employeurs, y compris les divisions scolaires, à mettre en œuvre une politique similaire quant à la preuve de vaccination ou au résultat négatif à un test de dépistage pour les employés en milieu de travail.

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve