Learn more about COVID-19 in Saskatchewan. Daily case numbers and information for businesses and workers.

The Re-Open Saskatchewan plan was released on April 23rd.

Content in English

Google Translate Disclaimer

A number of pages on the Government of Saskatchewan's website have been professionally translated in French. These translations are identified by a yellow box in the right or left rail that resembles the link below. The home page for French-language content on this site can be found at:

Renseignements en Français

Where an official translation is not available, Google™ Translate can be used. Google™ Translate is a free online language translation service that can translate text and web pages into different languages. Translations are made available to increase access to Government of Saskatchewan content for populations whose first language is not English.

Software-based translations do not approach the fluency of a native speaker or possess the skill of a professional translator. The translation should not be considered exact, and may include incorrect or offensive language. The Government of Saskatchewan does not warrant the accuracy, reliability or timeliness of any information translated by this system. Some files or items cannot be translated, including graphs, photos and other file formats such as portable document formats (PDFs).

Any person or entities that rely on information obtained from the system does so at his or her own risk. Government of Saskatchewan is not responsible for any damage or issues that may possibly result from using translated website content. If you have any questions about Google™ Translate, please visit: Google™ Translate FAQs.

Lignes directrices pour les garderies

Pour obtenir les lignes directrices générales sur les lieux de travail, veuillez consulter la page COVID-19 Workplace Information (renseignements sur la COVID-19 pour les lieux de travail). Toutes les entreprises qui exercent leurs activités en Saskatchewan doivent respecter ces lignes directrices. Les renseignements ci-dessous fournissent des lignes directrices précises à l’intention des exploitants de garderies.

Les garderies doivent respecter toutes les exigences des ordonnances de santé publique et continuer leurs activités conformément à toutes les autres lois applicables et à toutes les exigences relatives aux permis, dont les Lignes directrices pour les garderies et le Règlement de 2015 sur les garderies d’enfants.

Chez les enfants, les symptômes de la COVID-19 ont tendance à être légers et semblables aux symptômes d’autres infections respiratoires virales. Les symptômes peuvent comprendre de la toux sèche, de la fièvre et des problèmes gastro-intestinaux (par exemple des nausées, des vomissements et de la diarrhée). Des changements au niveau de la peau et des lésions sont des symptômes moins courants.

À partir du 4 août 2020, tous les services de garderie, tels qu’ils sont définis dans la Loi de 2014 sur les garderies d’enfants, sont limités à un maximum de 25 enfants par espace du bâtiment. Cela peut signifier 25 enfants par établissement ou, dans le cas d’établissements plus grands où l’espace le permet, une reconfiguration permettant un maximum de 25 enfants par espace défini. Ces aires doivent être séparées pour chaque groupe au moyen d’une barrière (les barrières du sol au plafond ne sont pas nécessaires) empêchant les enfants, les jouets et autres objets, de passer d’un espace à l’autre. Les rapports adulte-enfants et les exigences concernant la superficie utilisable pour les espaces de garde doivent être conformes aux Lignes directrices pour les garderies et au Règlement de 2015 sur les garderies d’enfants.

Les groupes d’enfants et les membres du personnel à qui ils sont confiés doivent rester ensemble tout au long de la journée et ne peuvent pas se mêler à d’autres groupes. Les membres du personnel doivent demeurer avec le même groupe. Les membres d’un groupe doivent se trouver dans la même pièce ou dans le même espace en même temps, y compris au moment de l’arrivée et du départ des enfants, aux repas, ainsi que pendant les jeux et les activités extérieures.

Les enfants ne peuvent fréquenter qu’un seul établissement pour réduire les risques de transmission. Toutes les garderies situées dans des foyers de soins spéciaux ou de soins personnels sont assujetties à toutes les restrictions générales et doivent être dotées d’entrées privées et d’espaces séparés, de sorte qu’il n’y ait aucun espace commun partagé avec le foyer et aucune interaction entre les enfants et les résidants.

Top

1. Lignes directrices sur l’exploitation générale

  • Le personnel et les parents doivent encourager et pratiquer l’éloignement physique.
  • Le personnel devrait réduire au minimum la fréquence des contacts physiques directs avec les enfants et encourager les enfants à réduire au minimum les contacts physiques entre eux.
  • Pour les jeunes enfants, il est moins pratique de maintenir la distance physique : il faudrait plutôt s’efforcer de réduire au minimum les contacts physiques.
  • Aidez les jeunes enfants à comprendre la distance physique et les contacts physiques en créant des jeux où il faut respecter des principes de base comme garder une distance de deux bras entre chaque enfant. 
  • Les enfants d’un même ménage (par exemple les frères et sœurs) n’ont pas besoin de maintenir une distance physique entre eux.
  • Évitez les salutations physiques comme les câlins et les poignées de main, encouragez plutôt les salutations éloignées comme un « tape m’en cinq » de loin ou un geste de la main.
  • Planifiez des activités où les contacts sont réduits, comme jouer à la poursuite des ombres (shadow tag) et, dans la mesure du possible, évitez les activités où les enfants doivent se regrouper autour d’un objet ou dans une aire restreinte.
  • L’utilisation des aires de jeu devrait être limitée à un groupe à la fois, à moins que l’éloignement physique entre les groupes puisse être respecté en tout temps et que les aires de jeu ne soient pas partagées. Il pourrait être nécessaire de mettre une barrière en place. Veillez à ce que les membres du personnel et les enfants se lavent les mains avant, pendant et après les jeux extérieurs.
  • Dans la mesure du possible, la distanciation physique doit être maintenue, même au sein d’un même groupe. Envisagez de modifier la configuration des salles (par exemple, séparer les tables) afin de favoriser l’éloignement physique. Privilégiez les activités individuelles ou les activités qui permettent de garder une plus grande distance entre les enfants et le personnel.
  • Dans la mesure du possible, enlevez les jouets qui encouragent les jeux de groupe à proximité ou qui augmentent la probabilité de contact physique, ou réduisez l’utilisation de ces jouets. Gardez les jouets qui favorisent le jeu individuel.
  • Les parents et les parents substituts ne devraient apporter des articles de réconfort personnels (comme des animaux en peluche) que s’ils sont propres et qu’ils peuvent être lavés à la fin de chaque jour.
  • Les enfants et le personnel ne doivent pas partager de nourriture, de boissons, de sucettes, de bouteilles, de gobelets, de brosses à dents, de débarbouillettes ou d’autres articles personnels. Étiquetez les objets personnels de l’enfant pour éviter le partage accidentel.
  • Dans la mesure du possible, les exploitants de garderies et le personnel devraient privilégier les rencontres avec d’autres membres du personnel ou les parents par téléphone ou vidéoconférence.
Top

2. Lignes directrices sur l’arrivée et le départ des enfants

  • Pour l’instant, il n’est pas nécessaire ou recommandé de prendre la température des enfants et du personnel, de leur demander un dépistage détaillé ou de passer un test de dépistage de la COVID-19 en fonction des données actuelles.
  • Modifiez le fonctionnement de l’arrivée et du départ des enfants en favorisant l’éloignement physique et la séparation des groupes, dans la mesure du possible. Il est notamment possible de mettre en place des entrées distinctes pour les différents groupes, de permettre la présence d’un seul parent ou parent-substitut au moment de l’arrivée et du départ de l’enfant, de prévoir une entrée graduelle ou de limiter le nombre de personnes dans les entrées. Assurez-vous que les parents sont informés de toutes les procédures.
  • Dans la mesure du possible, l’arrivée et le départ des enfants doivent se dérouler à l’extérieur, à moins que le parent ou le parent substitut ait besoin d’entrer dans l’établissement (par exemple pour les très jeunes enfants). Si un parent doit entrer dans l’établissement, il doit maintenir une distance physique avec le personnel et les autres enfants et se faire rappeler de se laver les mains.
  • Les parents et les parents substituts devraient utiliser leurs propres stylos et éviter de toucher directement la feuille d’arrivée et de départ. Ils doivent se laver les mains avant et après avoir touché la feuille. Envisagez l’adoption d’une méthode sans contact ou électronique.
  • Les parents qui viennent chercher des enfants de plus d’un groupe ne devraient pas être autorisés à se mêler aux enfants dans les groupes.
  • Placez du désinfectant pour les mains à base d’alcool approuvé par Santé Canada (numéro d’identification de médicament [DIN] ou numéro de produit naturel [NPN]) dans les distributeurs ou placez des stations de lavage de mains avec du savon et de l’eau à proximité des portes pour le personnel, les parents et les autres visiteurs essentiels. Mettre des lingettes désinfectantes à la disposition pour essuyer les sacs à couches et les poussettes, ainsi que des bacs à ordures pour jeter les lingettes.
  • Les distributeurs de désinfectant pour les mains à base d’alcool ne devraient pas être situés à des endroits accessibles aux jeunes enfants, puisque l’utilisation de ce type de désinfectant n’est généralement pas recommandée pour les jeunes enfants.
  • Les véhicules utilisés par les garderies pour le transport des enfants doivent être nettoyés et désinfectés conformément aux directives sur le transport énoncées dans les lignes directrices concernant les lieux de travail : COVID-19 workplace guidelines. Les véhicules devraient servir uniquement au transport des enfants pour partir de la garderie et s’y rendre. Les voyages récréatifs nécessitant des véhicules, tels que les excursions, ne sont pas autorisés pour le moment.
  • Les promenades dans les quartiers sont permises tant qu’elles sont limitées à un seul groupe et que la distanciation physique est maintenue avec les personnes croisées pendant la promenade.
Top

3. Lignes directrices pour les personnes malades qui fréquentent la garderie

  • Les enfants malades ne sont pas autorisés à fréquenter les garderies. Le personnel peut en faire le rappel aux parents et aux tuteurs au moment de l’arrivée de l’enfant pour s’assurer que ce dernier ne présente pas de symptômes de la COVID-19. Tous les parents, tuteurs, enfants et membres du personnel qui doivent respecter une période d’auto-isolement obligatoire ne doivent pas se rendre à la garderie; ils doivent plutôt rester à la maison et s’isoler. Les enfants peuvent retourner à la garderie lorsqu’ils en ont eu l’autorisation par la santé publique.
  • Les parents et les parents substituts doivent vérifier quotidiennement si leurs enfants ont des symptômes du rhume, de la grippe, de la COVID-19 ou d’autres maladies respiratoires infectieuses avant de les envoyer à la garderie.
  • Des affiches peuvent être utilisées pour rappeler aux parents et aux tuteurs de ne pas entrer dans l’établissement s’ils sont malades. Ces affiches devraient être apposées aux entrées des garderies.
  • Si un parent ou un tuteur n’est pas certain de savoir si son enfant ou lui-même doit s’isoler, on doit lui demander de se référer au online Saskatchewan COVID-19 self-assessment tool (outil d’auto-évaluation de la COVID-19 en ligne de la Saskatchewan) ou de communiquer avec la ligne Info Santé au 8­1­1 avant de se rendre à la garderie.
  • Si un enfant présente des symptômes dans l’établissement, il doit être isolé des autres enfants, et le parent ou le tuteur doit être avisé de venir le chercher immédiatement. Si une pièce séparée n’est pas disponible, l’enfant doit être gardé à au moins deux mètres des autres enfants.
  • Si l’enfant malade est jeune et nécessite des soins et une surveillance rapprochée, le personnel peut continuer à s’occuper de lui jusqu’à ce que le parent puisse le récupérer. Le personnel doit porter un masque chirurgical ou de procédure et une protection oculaire pendant toutes les interactions avec l’enfant malade, et doit essayer d’éviter tout contact avec les sécrétions respiratoires de l’enfant. Une fois l’enfant parti, le personnel doit se laver les mains et veiller à ce que toutes les surfaces que l’enfant malade a touchées soient nettoyées et désinfectées. Tous les objets utilisés par l’enfant pendant son isolement doivent être nettoyés et désinfectés dès que l’enfant est récupéré. Les articles qui ne peuvent pas être nettoyés et désinfectés (par exemple le papier, les livres, les casse-têtes en carton) doivent être retirés du programme et rangés dans un contenant scellé pendant au moins trois jours.
Top

4. Lignes directrices pour les employés

  • Les visiteurs non essentiels ne sont pas autorisés dans les garderies pour le moment. Les parents ou les tuteurs, les services essentiels et les personnes qui aident un enfant de la garderie (professionnels traitants, inspecteurs, etc.) sont autorisés à y entrer.
  • Si les membres du personnel ne peuvent pas maintenir une distance de deux mètres entre eux, d’autres mesures devraient être mises en place, comme l’autosurveillance de sa santé, la supervision par les agents de la prévention et du contrôle des infections ou par le personnel de santé et de sécurité au travail, ou encore la mise en œuvre de mesures appropriées, notamment les suivantes :
    • Répartir ou espacer les activités afin de limiter le nombre d’employés dans un espace clos en même temps;
    • Déplacer les activités dans une autre salle, dans la mesure du possible;
    • Modifier les heures des quarts de travail et des pauses pour réduire au minimum le nombre d’employés qui travaillent dans des espaces étroits;
    • Utiliser un marquage ou des barrières physiques (cloisons) dans les aires communes pour assurer l’éloignement physique;
    • Porter un équipement de protection individuelle.
  • Il est essentiel que le personnel et les enfants se lavent les mains fréquemment et de façon appropriée pour éviter la transmission de maladies. Veillez à ce que le personnel et les enfants pratiquent une bonne hygiène des mains et qu’ils adoptent les pratiques recommandées en cas de toux et d’éternuement. Les parents et le personnel peuvent enseigner et encourager ces pratiques.
    • Des stations de lavage des mains devraient être installées à l’entrée afin que les enfants puissent se laver les mains lorsqu’ils entrent. Si un évier avec du savon et de l’eau n’est pas accessible, fournissez du désinfectant pour les mains à base d’alcool approuvé par Santé Canada (numéro DIN ou numéro NPN). Conservez le désinfectant pour les mains hors de la portée des enfants et supervisez son utilisation.
    • Intégrez d’autres possibilités de pratiquer une bonne hygiène des mains à différents moments de l’horaire quotidien.
    • Assurez-vous que la garderie possède en tout temps suffisamment d’articles de lavage des mains (du savon, des serviettes de papier, des poubelles et, le cas échéant, du désinfectant pour les mains à base d’alcool approuvé par Santé Canada [numéro DIN ou numéro NPN]).
    • Les enfants oublient souvent de se laver les mains correctement. Les membres du personnel devraient montrer aux enfants comment bien se laver les mains, dans une atmosphère amusante et détendue, et s’exercer à le faire régulièrement avec eux.
  • Tous les employés doivent surveiller leurs propres symptômes et utiliser l’outil online Saskatchewan COVID-19 self-assessment tool.
  • Le personnel de la prévention et du contrôle des infections ou de la santé et sécurité au travail peut aider les employés à surveiller leurs symptômes et donner des conseils conformément aux ordonnances provinciales de santé publique.
  • Il est recommandé que les garderies révisent leurs politiques sur les employés qui tombent malades afin de s’assurer que les membres du personnel sont en mesure de rester à la maison lorsqu’ils sont malades (au besoin).
  • Les lieux de travail devraient avoir une politique sur les maladies en milieu de travail. Si les garderies n’ont pas de politiques en place ou que ces dernières ne sont pas conformes aux recommandations en lien avec la COVID-19, elles devraient s’assurer que tous les employés malades restent à la maison ou sont renvoyés à la maison s’ils sont au travail.
  • Si un employé retourne à la maison parce qu’il est malade, les aires fréquentées par son groupe et les aires qu’il a fréquentées doivent être nettoyées et désinfectées.
Top

5. Lignes directrices sur le nettoyage et la désinfection

  • Le virus de la COVID-19 peut survivre plusieurs jours sur différentes surfaces et divers objets. Il est important de procéder à une désinfection et à un nettoyage fréquents pour prévenir la propagation de la maladie.
  • Tenir à jour un calendrier de nettoyage et veiller à ce que les membres du personnel soient adéquatement formés pour effectuer des tâches de nettoyage et de désinfection supplémentaires nécessaires pour réduire la transmission de la COVID-19 et qu’ils soient affectés à ces tâches de manière adéquate.
  • Nettoyer et désinfecter plus souvent les surfaces communes touchées par de nombreuses personnes. Les surfaces communes comprennent celles accessibles aux enfants, aux parents et aux employés, soit les tables, les interrupteurs, les téléphones (y compris les téléphones cellulaires personnels), les poignées de porte, les robinets, les chasses d’eau, les comptoirs de cuisine, les barrières, les rampes, les bouteilles et les distributeurs de désinfectant pour les mains, les jouets, les lits portatifs, les matelas et les lits de bébé.
  • En raison de l’augmentation du nettoyage requis pendant une éclosion, il est recommandé de réduire le nombre de jouets mis à la disposition des enfants.
  • Tous les articles (literie, jouets, etc.) utilisés par les enfants pendant la journée doivent être retirés de l’aire de jeu et désinfectés ou être désinfectés sur place.
  • Les espaces et structures partagés à l’intérieur qui ne peuvent pas être nettoyés et désinfectés entre les groupes ne doivent pas être utilisés. Si les structures de jeu sont utilisées par plus d’un groupe, elles peuvent seulement être utilisées par un groupe à la fois et doivent être nettoyées et désinfectées avant et après chaque groupe.
  • S’assurer que le désinfectant utilisé dans la garderie est adéquat pour l’élimination des virus et qu’il est approuvé par Santé Canada (DIN).
  • Toutes les surfaces qui sont en contact avec la nourriture doivent être désinfectées avec un produit sûr pour ce type de surface ou immédiatement rincées après la désinfection.
  • S’assurer que les toilettes sont nettoyées et désinfectées plus fréquemment, qu’il y a toujours suffisamment de savon liquide et de serviettes de papier et que de l’eau chaude courante est accessible.
  • Nettoyer et désinfecter les tables à langer après chaque utilisation.
  • Vider fréquemment les poubelles.
  • Retirer les jouets et les autres objets qui ne peuvent pas être nettoyés et désinfectés facilement. Laver les jouets en peluche après chaque utilisation.
  • Porter des gants jetables lorsque vous nettoyez du sang ou des liquides organiques (par exemple les sécrétions nasales, les vomissures, les selles et l’urine). Se laver les mains avant et après le port de gants.
  • Nettoyer et désinfecter les lits portatifs et les lits de bébé après chaque utilisation, et laver les draps chaque fois qu’un enfant les utilise. Si les parents apportent leurs propres draps, les draps doivent être lavés et placés dans un sac en plastique scellé ou un sac lavable avant d’être apportés à la garderie. Ne pas secouer les draps.
  • Les responsables des programmes qui sont offerts dans un espace partagé avec d’autres groupes d’utilisateurs (programmes dans les musées, dans les centres communautaires, etc.) doivent s’assurer que l’espace est nettoyé et désinfecté avant et après son utilisation.
Top

6. Lignes directrices pour les exploitants de programmes

  • Les services de repas de style libre-service ou de style repas familial ne sont pas autorisés. Aucun produit alimentaire ne devrait être partagé (par exemple, les salières et les poivrières). Les repas doivent être servis en portions individuelles à chaque enfant par un membre du personnel désigné.
  • Des ustensiles doivent être utilisés pour le service des aliments (et non les doigts).
  • Si vous fournissez des repas ou des collations, assurez-vous que chaque enfant a son propre repas ou sa propre collation. Les ustensiles réutilisables doivent être nettoyés et désinfectés après chaque utilisation.
  • Les aliments fournis par la famille doivent être entreposés avec les effets personnels de l’enfant ou, s’ils doivent être réfrigérés, être conservés dans une zone désignée pour le groupe de l’enfant et ne devraient pas être manipulés par le personnel d’autres groupes. La nourriture apportée de la maison ne doit pas être partagée avec d’autres enfants. 
  • Les enfants ne sont pas autorisés à participer à la préparation des aliments.
  • Dans la mesure du possible, les enfants doivent respecter l’éloignement physique lorsqu’ils mangent. Envisager des heures de collation ou de repas différentes pour permettre une distance physique entre les enfants pendant leurs repas.
  • Envisager l’utilisation de livres et de jeux individuels comme partie intégrante de l’apprentissage, afin que les enfants puissent s’asseoir seuls et garder leur distance.
  • Dans la mesure du possible, les jeux sensoriels ne devraient plus être organisés. Au besoin, les jeux sensoriels devraient être faits en tant qu’activités individuelles (par exemple, chaque enfant reçoit de la pâte à modeler et des outils, ou les enfants peuvent utiliser la table de sable seulement un à la fois). Le lavage des mains doit être fait avant et après l’utilisation des articles sensoriels partagés, les enfants doivent être supervisés et dissuadés de se toucher le visage et les articles doivent être désinfectés ou jetés entre les utilisations par différents groupes.
  • Dans la mesure du possible, augmenter la distance entre les matelas lors de la sieste. Si l’espace est limité, placer les enfants de façon à ce que leur tête soit à côté des pieds d’un autre enfant.
  • Chaque groupe devrait avoir de l’équipement désigné (par exemple, des balles et de l’équipement de rechange). Sinon nettoyer et désinfecter l’équipement entre chaque utilisation par les différents groupes.
  • Établir un plan visant à éviter que les groupes se croisent dans les toilettes et à réduire au minimum le nombre de surfaces communes dans les toilettes.
Top

7. Équipement de protection individuelle

  • Sauf si un employé doit être en contact avec un enfant malade, il n’est pas obligatoire de porter un masque ou une protection oculaire dans la garderie, au-delà de l’équipement qui est porté dans le cadre des précautions courantes pour se protéger contre les dangers en milieu de travail. L’équipement de protection individuelle devrait être utilisé seulement une fois que toutes les autres mesures ont été épuisées.
  • Portez des gants jetables lorsque vous nettoyez du sang ou des liquides organiques (par exemple, les sécrétions nasales, les vomissures, les selles et l’urine). Les gants doivent être changés après chaque interaction et entre chaque tâche. Vous devez vous laver les mains entre chaque changement de gants (désinfectant pour les mains ou lavage des mains avec du savon et de l’eau).
  • À l’exception des situations susmentionnées, l’utilisation des gants n’est pas requise ni recommandée.
Top

8. Renseignements supplémentaires

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec l’équipe d’intervention commerciale (Business Response Team) par téléphone au 1-­844­-800-­8688 ou par courriel supportforbusiness@gov.sk.ca.

We need your feedback to improve saskatchewan.ca. Help us improve